Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Conseils de lecture et critiques de livres

Haiti-littérature: mémoires d'un enfant victime d'abus sexuel

children-of-injusticeUne Haïtienne dont la mère a été victime d’abus domestique de la part de son mari en Haïti vient de publier une nouvelle dans laquelle elle relate des faits qui ont marqué son enfance et fait des révélations sur les abus dont les femmes sont toujours victimes en Haïti. Le livre « The children of injustice » sera présenté bientôt en Haïti.

L’auteur Ruth Auguste raconte dans son ouvrage comment une mère et sa fille victimes de viols et d’abus sexuels ont été abandonnées par le système judiciaire haïtien.

Lire la suite...

«Impasse Dignité», roman d'Emmelie Prophète


«Impasse Dignité», roman d'Emmelie Prophète. La romancière campe des personnages attachants (José, Violette, Denis, Lucie, Daniel, Claire, Boss Jacques), un personnage détestable: Ti Blanc et un personnage en rébellion: Sara. Elle balaie la caméra sur des amours interdites (José et Lucie), sur une vie minée par la maladie (Similia, la mère de Daniel), sur la solitude de Claire, sur la condition d'esclave de Maud, vieille femme de 70 ans et bonne à tout faire chez Ti Blanc, et sur Rita, la femme résignée de Ti Blanc et ses enfants tétanisés par la terreur paternelle. Le livre est une photographie de la vulnérabilité, une mise à nu du désespoir, de l'inconfort et du coincé. La romancière aurait pu choisir le titre «Détresse Quartier». «Impasse Dignité» est écrit dans une langue très pure et ravit le lecteur. Comme la plupart des personnages se débattent dans les affres d'une existence précaire, le lecteur comprend très vite qu'eux tous attendent fébrilement l'amélioration de leurs conditions économiques. Je me suis intéressé à relever le langage de tout ce qui touche à la misère, donc à l'économie dans le livre: -Il (Jacques, le cordonnier) refuserait ce travail s'il n'avait à ce point besoin d'argent. Il venait de rentrer de l'église, il était fatigué, il avait faim et il détestait Denis ainsi que sa progéniture. (Page 115-116) -Ils résistaient tous contre la mort. Une mort plus abyssale que celle du corps. Une mort qui ressemblait plus à de l'oubli. Ils luttaient tous sans le savoir contre l'oubli.

Lire la suite...

Haiti-Haitii ? Pwezi filozofik pou dekolonizasyon mantal du Dr Jean-Bertrand Aristide

aristide-.reflexionPar Emmelie Prophète - Nous venons de recevoir le dernier livre du Dr Jean-Bertrand Aristide titré Haiti-Haitii ? Pwezi filozofik pou dekolonizasyon mantal.

Une poésie très particulière comme on devait s’y attendre, en créole avec des traductions quelques fois en swahili. Le but de cette nouvelle rubrique « Besoin de poème », titre emprunté au livre de l’excellent poète breton, venu plusieurs fois en Haïti dans le cadre d’Etonnants Voyageurs, Yvon Le Men, est de partager, autant que possible, « Le texte » pour permettre au public de découvrir une intention esthétique et idéologique dans certains cas.

Haiti-Haitii ? Pwezi filozofik pou dekolonizasyon mantal est un livre dont le titre annonce le contenu. L’auteur est dans un combat. Tous les auteurs, vous me direz, sont engagés dans un combat, quelquefois ils laissent aux lecteurs le soin de le découvrir. Ce combat peut être différemment interprété selon la classe sociale, la vision du monde, alors que là, l’auteur fournit, on va dire, l’arme de combat contre la colonisation mentale.

Lire la suite...

Note de lecture de ''l'Histoire de l'Esclavage'' de Christian Delacampagne

histoire-esclavage-delacampagnePar Dimitri Norris - L'auteur se targue d'avoir écrit l'un des rares ouvrages qui aborde l'esclavage d'un point de vue global, tout au moins en langue française, c'est probablement vrai. M. Delacampagne (cela mérite d'être signalé) est un philosophe français qui professe dans une université américaine, ce qui veut dire beaucoup de choses. L'ouvrage est divisé en trois parties. La première porte sur les origines de cette institution en Mésopotamie jusqu'à sa perpétuation dans l'Occident médiéval, la seconde concerne les débuts de la traite transatlantique jusqu'à son abolition, et la dernière aborde la lutte contre l'esclavage en Afrique et les réseaux de trafiquants durant la colonisation européenne.

Lire la suite...

" Haïti, autrement" de Hérold Jean-François

Herold Jean-FrancoisPar Roromme Chantal - L’anthropologue américain, Ira Lowenthal, résume d’une formule célèbre l’énigme haïtienne. « Plus que la deuxième plus ancienne république du Nouveau Monde, fait-il remarquer, plus même que la première république noire du monde moderne, Haïti fut la première nation libre d’hommes libres à apparaître dans la constellation naissante des colonies européennes d’Occident, tout en leur résistant. »

Et puis, s’ensuivent deux siècles de solitude. Pour l’essentiel, des luttes politiques fratricides qui ont achevé de faire d’Haïti un argument empirique essentiel à la thèse d’entité chaotique ingouvernable. Un pays « sans souveraineté », selon la définition du politologue Bertrand Badie, c’est-à-dire un État failli où « il devient acceptable, sinon légitime, que la communauté internationale intervienne dans ses propres affaires, voire se substitue à une autorité devenue déficiente et même défaillante afin de rétablir l’ordre ».

Lire la suite...