Diaspora

"Changement de camp" : Je ne suis plus un Fan du Brésil

oeil bresil drPar Marc-Arthur Pierre-Louis 

J'ai vu le Brésil gagner la coup de 1994. J'ai vu les phénomènes Zico et Diego Armando Maradona. J'ai vu jouer Luis Pereira, Francisco Marino, Paul Breitner, Le Kaiser Beckenbauer, Johan Cryft, Michel Platini, Jean Tigana et toutes leurs Cohortes. Lorsque le Brésil jouait c’était comme si Haïti jouait, j'avais mon maillot jaune et vert. Le jeu des passes courtes faisait mes délices. Les techniques de balle des argentins me rendaient jaloux car j'avais bien voulu que le Brésil fusse a leur place pas même Haïti.

Beaucoup de mes amis américains ne comprirent pas ma passion pour une équipe qui n’était pas celle de mon pays. Ils ne comprennent pas l'amour des Haïtiens pour l’équipe brésilienne. S'ils me posaient la même question aujourd'hui peut-être que j'aurais le courage de leur dire que nous avons adopté une équipe par ce que justement la notre n'avait pu être a la hauteur et comme l'homme a absolument un besoin de s'associer au vainqueur nous avons choisi l'une des meilleures.

La sélection haïtienne joua au Brésil a la fin des années 70, après Munich. Nos joueurs étaient tellement émerveillés de jouer aux cotés de dieux du football qu'ils oublièrent de jouer. Il est l'heure maintenant de laisser cette passion de jeunesse et de ne supporter uniquement notre équipe nationale. Je serai toujours un sympathisant du Brésil mais je ne serai pas aveugle. L'Espagne est avec son style Sud Américain vient de montrer a l’Europe après avoir gagné un mondial et deux coupes d'Europe qu'un style plaisant, technique marqué par un individualisme génial est le secret de régner sur le football. Rien que les Brésiliens, les Argentins et les Uruguayens ne savent pas déjà. Après tout il a pris a l'Espagne un bon bout de temps pour en arriver la. Ce n'est pas pour rien que Messi et les autres as jouent chez eux.

Le Brésil va probablement gagner la coupe en 2014 mais plus que toute autre chose cela ne causera un ennui énorme de ne pas voir les grenadiers participer a cette fête de grands. Je ne partagerai plus mon amour d'une équipe nationale avec le Brésil. Peut-être est-ce la raison pour laquelle nos grenadiers n'avaient pu nous donner la satisfaction voulue. Ils savaient que nous serions tout-a-fait heureux avec les résultats des autres, ceux du Brésil, de l'Argentine, etc.... ils se sont peut-être dit: ah, ils n'auront pas de problèmes, une fois que le Brésil gagne, ou l'Argentine, ou l'Espagne, ou la France, ou le Nigeria, ou le Cameroun, ou .... la république Dominicaine.... J'aurais bien aimé qu’Haïti rejette collectivement le Brésil et toutes les autres équipes, sauf les grenadiers.... vœu pieux? Qu'ils se qualifient pour 2018 alors on verra.