Diaspora

Nouvelle humiliation pour la Diaspora : Un jeune en quête de job placé comme Directeur Général du Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger

marc-elie-nelson-greh-rebus500Marc Élie Nelson: President du GREH - Directeur General MHAVE

Brooklyn, NEW-YORK (touthaiti.com) --- Un jeune en quête de job, c’est en ces termes que l’ancien président du GREH l’ex colonel Himmler Rebus a qualifié la décision de Marc Elie Nelson le nouveau mais très très jeune président du Grand rassemblement pour l’évolution d’Haïti (GREH) d’accepter le poste de directeur général du (MHAVE) Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger un Ministère pratiquement mis en veilleuse par le régime.

Sans expérience dans l’administration publique et sans aucune expérience dans les affaires de la diaspora ce jeune qualifié de blanc-bec par certains de ces connaissances a été propulsé par le régime Martelly-Lamothe à un poste qui généralement est très technique puisqu’en fait c’est le directeur général qui est le véritable poumon d’un Ministère.

Des leaders de la diaspora Interrogés à New York sur la situation du MHAVE qui est laissé aux oubliettes sans un ministre titulaire depuis la fuite ou révocation de Bernice Fidelia ont fait remarquer que Michel Martelly et Laurent Lamothe eux-mêmes membres de la diaspora Nord-américaine ne manifestent aucun intérêt dans l’encadrement, l’émancipation et l’intégration de la diaspora.

Au lieu d’encadrer la diaspora Martelly et Lamohte ont comploté pour la piller en imposant deux taxes illégales sur les appels téléphoniques et sur les transferts ont souligné ces membres de la diaspora anciens supporteurs de Martelly et maintenant des déçus.

Tout Haiti vous invite à lire les réactions d’indignations d’Himmler Rebus cristallisées dans cet article de HPN

Haïti-Politique: le GREH dans la tourmente

Le président du Grand rassemblement pour l'évolution d'Haïti(GREH), Marc Élie Nelson, a été installé comme le nouveau directeur général du Ministère des Haïtiens vivants à l'étranger, jeudi. C'est le ministre des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir, également titulaire ai du MAHVE, qui a procédé à cette installation.

Marc Élie Nelson s'est réjoui de ce nouveau poste et qualifie d'extraordinaire ce choix opéré par l'équipe Martelly Lamothe. M. Nelson a entre autre expliqué qu'il dispose du soutien de tout le directoire du GREH pour mener à bien cette nouvelle entreprise.

Laquelle déclaration frustre l'ancien président du parti, Himmler Rébu, qui a rapidement réagi et s'est désolidarisé avec M. Nelson. M. Rébu croit que ce fut une démarche d'un jeune enquête de job, et que si certains membres du GREH supportent ce choix, ce n'était pas le cas du parti, qui n'est ni la propriété de M. Nelson, ni de lui-même, Himmler Rébu.

" C'est la décision du GREH qui avait même convoqué une assemblée générale afin de prendre la décision" a déclaré Guiteau François, secrétaire général du parti sur les ondes d'une station de radio de la capitale. Nous n'avons pas à répondre un citoyen qui émet une opinion, cependant le citoyen, membre du GREH, ne doit pas émettre d'opinion contraire à celui du statut du parti, a prévenu François. Une conférence de presse est prévue mardi prochain pour de plus amples informations autour de cette nomination qui secoue le GREH.

HPN

 A Lire Aussi: