Economie

La Digicel ne promet rien aux abonnés de Voilà récalcitrants

digicel-fin-voila

La Compagnie de téléphonie mobile, Digicel, continue son offensive médiatique pour faire adopter son projet de réseau combiné aux consommateurs. La géante de la télécommunication en Haïti a annoncé mardi que l'intégration du réseau Voilà a été complétée, la veille, à minuit.

Tout comme pour la migration de la compagnie Comcel en août 2005 vers Voilà, les consommateurs sont en train de payer le prix fort dans cette modernisation de la première compagnie de téléphonie mobile en Haïti (en nombre d'abonnés). Si des avantages sont offerts aux clients qui veulent transiter sur le nouveau réseau, la Digicel ne prévoit rien cependant pour ceux qui n'entendent pas rester connecter à son réseau à cause de ce changement jugé inopportun et arbitraire.

En effet, Micahel Cluzzerl et les autres membres du conseil d'administration de la compagnie se sont trouvés bien embarrassés, lorsqu'ils devaient répondre à la question d'un journaliste, portant sur les contreparties offertes à cette catégorie d'abonnés de Voilà qui refuse d'adhérer à cette nouvelle migration. « Nous ne pouvons contraindre personne », a-t-il dit, revenant une fois de plus sur les avantages offerts par ce nouveau réseau.

En ce qui a trait à la critique de monopole créer par ce rachat de la compagnie Voilà, le responsable a expliqué qu'avoir plus de 50% du marché de téléphonie ne signifie pas pour autant qu'il y a un monopole qui s'est établi. D'ailleurs, a-t-il précisé, le consommateur haïtien a encore le choix, puisque la Natcom est là. Cette dernière, souligne-t-il, avait également postulé pour l'acquisition de Voilà.

Les clients qui sont opposés à ce changement n'ont donc pas le choix, ils n'ont, une fois de plus, qu'à changer de réseau. Cependant, il faut noter qu'après l'insistance des journalistes sur cette question particulièrement préoccupante, la directrice du service à la clientèle de la Digicel, Régine Vital, a informé que la compagnie pouvait « traiter des cas particuliers ».

Entre temps, le processus avance, et les téléphones Voilà non compatibles au nouveau réseau sont déjà hors-service. Les abonnés, qui ont accepté de transiter, jouiront de tous les avantages offerts par la Digicel, a souligné les responsables. Le réseau combiné offre une grande couverture sur le territoire national et d'énorme capacité qui ne serait disponible nulle part ailleurs sur le marché haïtien, a conclu Michael Cluzel.

Source: Le Matin
Lionel Edouard Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A Lire Aussi:

  1. Le Conatel a demandé à la Natcom de revoir ses offres à la hausse au détriment des consommateurs haïtiens
  2. Viettel qui détient 60% de la Natcom est prêt à investir 300 millions de dollars en République Dominicaine
  3. Haiti-Télécommunication: OHPROC appelle la Digicel à se ressaisir
  4. Monopole de la Digicel après la mort de Natcom: l'Etat haïtien faillit à sa responsabilité de veiller à la protection des intérets des consommateurs, selon le professseur Patrick Elie
  5. Lundi 15 octobre, fin des opérations de Voilà, La Digicel à 4 millions d’abonnés