Economie

CAED: une nouvelle structure pour remplacer la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH)

cirh

CAED, nouvel outil pour améliorer l'efficacité de l'aide internationale

Le gouvernement haïtien a mis en place une nouvelle structure qui devra remplacer la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH). Le cadre de Coopération de l'Aide Externe au Développement (CAED), ne sera pas une superstructure à l'instar de la CIRH mais une simple entité placée sous le contrôle du ministère de la coopération.

Cette entité haïtienne regroupe des représentants du gouvernement, de la société civile et des organisations internationales au sein d'une plateforme. L'objectif principal des autorités haïtiennes est de s'assurer que l'aide de la communauté internationale soit orientée vers les priorités définies par le gouvernement haïtien.

Le CAED a été mis en place après plus de 9 mois de négociation avec les partenaires d'Haïti. Le Premier Ministre haïtien, Laurent Lamothe, se réjouit que cette structure permette à Haïti de reprendre sa souveraineté dans la gestion de l'aide.

Toutefois il tempère en soulignant que le CAED prend en compte les préoccupations de tous les acteurs impliqués dans l'aide au développement. Le CAED utilisera comme outil de base le Plan de développement stratégique d'Haïti, un document qui présente les priorités dans les 10 départements du pays.

Selon le chef du gouvernement cette entité permettra d'améliorer l'efficacité des actions du gouvernement. Il promet que cette entité favorisera une gestion efficiente et transparente de l'aide externe.

Dans les prochaines semaines le Premier Ministre désignera le responsable du secrétariat technique qui aura la charge de l'administration du CAED. Le Fond pour la Reconstruction d'Haïti (FRH) qui dispose d'une enveloppe de 120 millions de dollars offre un appui technique au CAED.

De son coté le coordonateur humanitaire, Nigel Fisher, salue la mise en place de cette structure qui permettra de rétablir la confiance des partenaires internationaux. Il souligne qu'une plateforme permettra à la communauté internationale de s'assurer de l'utilisation des fonds alloués pour les secteurs prioritaires. Cette structure nationale est une affirmation du leadership national a expliqué M. Fisher.

LLM / radio Métropole Haïti

A Lire Aussi:

  1. Sur les conseils de son église Me Osner Fevry a décidé de ne plus assurer la défense du président du CEP Josué Pierre Louis accusé d’agression et de viol de sa secrétaire
  2. Me Josué Pierre Louis actuel président du CEP contesté est accusé d’avoir violé sa secrétaire
  3. HAITI VIOL: Quand rien n'est rien la société est condamnée à l'anéantissement....