Economie

Accroissement des recettes à la DGI et à l'AGD

kontrebannLa croisade nationale anticontrebande assortie de saisies de marchandises dans les postes frontaliers aurait augmenté de près de 30% les recettes à l'Administration générale des douanes (AGD) et à la Direction générale des impôts (DGI) pour le seul mois de juillet 2012.

« Suite aux actions entreprises le mois écoulé, les recettes collectées par la Direction générale des impôts (DGI) sont estimées à 1,2 milliard de gourdes pour le mois de juillet 2012 contre 913 millions au mois de juillet 2011, soit une augmentation de 34,7% », s’est réjoui Antoine Atouriste, coordonnateur du Comité interinstitutionnel de lutte contre la contrebande, la fraude fiscale, le blanchiment des avoirs et la corruption.

Les recettes à l'Administration générale des douanes (AGD), a poursuivi le patron de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), accusent un accroissement de 500 millions de gourdes, passant pour le mois de juillet 2012 de 1,8 milliard à 2,3 milliards de gourdes, soit une augmentation d’environ 28% par rapport au mois précédent.

Cette estimation n’inclut pas la valeur taxable des marchandises saisies et qui sont en traitement, a tenu à préciser M. Atouriste, tout en brandissant devant les caméras de journalistes les images de marchandises empilées dans les entrepôts de l'administration générale des douanes. Pour le mois de juillet 2012, a-t-il dit, 150 saisies ont été effectuées par les agents douaniers qui montent la garde à Ganthier, à Morne-à-Cabri, à Source Matelas et à Mirebalais.

« Les résultats obtenus sont encourageants », a estimé le coordonnateur. L’un des objectifs de cette structure montée en juin dernier sous le leadership du président de la République, Michel Joseph Martelly, et du Premier ministre Laurent Lamothe, a-t-il fait savoir, est de récupérer quelque 500 millions de dollars américains échappant annuellement au contrôle des agents de la fonction publique. Sortir Haïti de la liste des pays les plus corrompus, a ajouté Antoine Atouriste, figure,  parmi les instructions passées à l’ULCC par le chef de l’Etat et le  Premier ministre.
Source: Le Nouvelliste