Economie

Interdiction des sachets plastiques : Des ouvriers manifestent contre Martelly

caricaturelamotheetlesassiette

Deux chauffeurs de l’entreprise Alaska brièvement détenus alors qu’ils transportaient des sachets d’eau et de jus dont l’interdiction de la vente sur le marché pourrait engendrer la perte d’un millier d’emplois dans une seule usine

Des ouvriers de l’usine Alaska, spécialisée dans la production d’eau potable et de jus, ont manifesté mardi à Port-au-Prince contre le Président Michel Martelly suite à l’arrestation de deux chauffeurs de la compagnie dans le cadre de l’application d’un nouvel arrêté gouvernemental interdisant la vente et l’utilisation des sachets en polyéthylène.

« A bas Martelly » scandaient avec fureur les manifestants dans la cour de l’entreprise à Portail Léogâne (quartier sud de la capitale) où ils soutenaient leur patron, Alex Zamor.

Le directeur de la société de traitement d’eau SA (SOTRESA) a averti que la nouvelle mesure du gouvernement Martelly/Lamothe pourrait entraîner la fermeture de l’usine et envoyer ses 1.000 employés au chômage.

La police a relaxé les deux chauffeurs, les premiers à être sanctionnés depuis l’entrée en vigueur, le week-end écoulé, de l’arrêté qui se veut un début de campagne en faveur de la préservation de l’environnement gravement menacé par les déchets plastiques non biodégradables. Cependant, aucun dialogue n’a été engagé autour de cette problématique avec les entreprises industrielles opérant dans un secteur en plein essor et avec lesquelles il faudrait définir les modalités d’un passage à l’emballage en carton.

Radio Kiskeya
Caricature: Le Nouvelliste