International

Sandy contraint la zone métropolitaine de New-York à vivre à l'heure du sous-developpement

sandy-incendie-breezy-pointIncendie causé par la tempete sandy dans le quartier de  Breezy Point de New York

New-York, le 4 novembre 2012 – (AHP) – Près d'une semaine après le passage dévastateur, les 28 au 29 Octobre, de l'ouragan Sandy sur New-York et le New-Jersey, le retour a la normale reste encore difficile

De nombreuses communautés de ces deux états et du Connecticut vivent encore dans une situation lamentable.

L'absence totale du courant electrique dans la plupart des quartiers, les coupures intermittentes dans d'autres, la fermeture des stations d'essence, faute de carburant, le ralentissement dans le commerce et dans les activités manufacturières, la fermeture des écoles et des universitiés. Voilà ce aàquoi sont livrés les habitants de ces région où vivent des milliers d'Haitiens, malgré tous les efforts déployés.

La situation reste désastreuse à la veille de la presidsentielle du 6 novembre. Les chaines de television ont montré que dans les quartiers de Staten Island, par exemple, les inondations ont fait des ravages consideerables:les residents vivent dans la boue.

Après avoir quitté les centres d'hebergement, des habitants ont essayé de regagner leurs maisons pour constater leurs biens personnels sous les eaux.

On a pu voir par exemple deux marchands de meubles antiques inconsolables a la vue de leurs marchandises submergées, alors que d'autres pleuraient de faim et de soif, eux qui ne voulaient pas rester indefiniment dans les centres d'hebergement.

sandy-gaz-linePénurie de gaz dans la region de New York et New JerseyOn a aussi vu des Haitiens raconter qu'ils devaient se refugier dans leur voiture pour recharger la batterie de leur telephone portable. Ce qui a fait penser aux Haitiens d'Haiti qui sont si souvent condamnés à repeter une telle experience dans le cours normal de leur vie.

Dans cette région metropolitaine de New York, on estime à environ 2,4 millions le nombre de gens sans electricite.

Sur les cotes des zones touristiques de Belmar, du fameux "Atlantic City", centres de grands casinos dubord de mer de New Jersey, les casinos, qui fonctionnaient 24 heures sur 24, et qui n'avaient jamais fermé leurs portes aux joueurs de hasard, doivent le faire jusqu'a date.

L'AHP a également recueilli les temoignages de familles de vieillards et d'emfants bloqués au 30 eme ou au 60 eme etage de gratte-Ciels de Manhattan, grelottant de froid, faute de courant electrique pour faire fonctionner les ascenseurs.

Dans le New Jersey, on a vu plus de 120 voitures faisant la queue dans une grande confusion pour s'approvisionner en essence sous le regard vigilant de policiers prets àcalmer les nerfs des automobilistes frustrés qui après avoir fait la queue pendant 2, 3 ou 4 heures de temps, se voient dire qu'il n'y a plus de carburant.

Il est rapporté que le Gouverneur Chris Christie du New Jersey, le gouverneur Andrew M. Cuomo de New York et le Pentagone sont en train de deployer d'énormes efforts pour accélerer le replein des pompes a essence.

Mais, il y a un problème majeur: si on a du carburant, et qu'on n'a pas de courant, le probleme persistera. Le gouverneur Christie a ordonné que les automobilistes aient un jour précis pour s'approvisionner, sur la base de leur plaque d'immatriculation.

Enfin, on a aussi constatee que dans la détresse, les reeflexes sont les mêmes partout: des centaines de personnes investissant les pompes , gallons en main pour s'acheter de l'essence, soit pour leur voiture, soit pour leur generatrice. Certains pleuraient lorsqu'ils devaient retourner avec leurs gallons vides.

Sandy a donc poussé la zone métropolitaine de New-York à vivre, tout au cours de la semaine ecoulée, à l'heure du sous-développement.

P. Eloi
Source: AHP