Actualités

Michel Martelly a humilié le premier Cardinal Haïtien Chibly Langlois, l'accord pour Job d' El Rancho n'a pas été signé à deux reprises

 

Cardinal Chibly Langlois-michel-martellyPauvre Cardinal Chibly Langlois!

PETION-VILLE, Haiti (touthaiti.com) --- Michel Martelly vient de confirmer qu'il n'a aucun respect pour les principes démocratiques, la séparation des pouvoirs, la constitution et comble d'ignominie il n'a aucun respect pour le premier Cardinal Haïtien l'éminence Chibly Langlois qu'il vient d'humilier à l'hôtel el Rancho en refusant de publier la totalité des membres de la cour des comptes légalement et constitutionnellement élus par le Senat alors qu'il avait donné son mot au cardinal pour la résolution de ce problème comme l'avait exigé le sénat de la république, un préalable à toute signature de " l'accord" par le président du Senat.

En effet, après plusieurs semaines d'un semblant de dialogue entre amis et alliés de Michel Martelly, le vendredi 14 Février le cardinal a essuyé sa première défaite quand Michel Martelly contrairement à ses promesses n'avait pas publié les noms des 10 membres de la cour des comptes comme l'exigeait le président du Senat Dieuseul Desras qui est lui même pressuré par un groupe de 11 sénateurs qui lui demande de ne pas signer ce soi disant accord.

Après des négociations serrées entre le cardinal Langlois, médiateur contesté par le regroupement INITE entre autre, et Michel Martelly, ce dernier a décidé de publier 7 noms sur un total de 10 élus par le sénat. Les prétextes utilisés par Martelly et son équipe sont dynamiques et varient à chaque moment, le dernier en date fut, que 3 des juges élus par le sénat avaient présenté de faux diplômes. Accusations contestées par le sénat et surtout Me Andre Michel qui a déclaré que Martelly n'est pas un juge du faux et que seul le tribunal peux décider si un acte, ou document est un faux.

En bon catholique, le Cardinal a pris sa déception avec courage et a convoqué la presse et les partis politiques pour le lendemain, soit le samedi 15 Février 2014 à 1hr PM. Dans l'intervalle, dans la nuit du 14 Février Michel Martelly passant outre l' assurance donnée au cardinal n'a publié que 7 membres sur les 10 membres élus par le sénat. A l'émission Ranmase du samedi 15 Février, le président du Senat a fait savoir qu'il ne signera pas l'accord si le président Martelly ne publie pas la totalité des noms. Il le fera surtout quand il aura le moniteur avec les noms des juges élus par le sénat sous les bras.

La signature de cet accord qui tarde a venir est déjà considérée par la Fusion des socio Démocrates et une grande partie de la population comme un échec qui ne va rien résoudre au problème du pays. Après la signature de l' accord, il faut bien que le parlement apporte un amendement à la loi électorale ce qui est peu probable car 6 Sénateurs ont fait savoir que si Mr Desras signe cet accord ils feront en sorte qu'il n'y aura jamais de séance au sénat sous l'égide du sénateur du plateau central car disent ils nous avons déjà recommandé la mise en accusation de Laurent Lamothe comment en même temps peut on signer un accord qui accepte son maintien comme premier ministre d'un soi disant gouvernement d'ouverture.

Ps: au moment ou nous écrivons cet article soit vers 6hrs du soir ce samedi 15 Février 2014 l'accord n'a pas été signé car le président du Senat ne s'est pas présenté a l'hôtel El Rancho. Nous signalons également que Le Monseigneur Langlois doit laisser le pays pour le Vatican, bredouille, le lendemain pour son intronisation comme le premier Cardinal haïtien.

Pauvre Cardinal Langlois, humilié par Michel Martelly deux jours consecutifs.

Tout Haiti,

  A Lire Aussi: