Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

ZoeMobile: Une nouvelle compagnie de transport privé en Haiti lance une invitation

zoemobile logo no phone

 

La Direction de la compagnie ZOEMOBILE HAĪTI, Inc., une compagnie de transport privé dont l'ultime but, est de moderniser et révolutionner TECHNOLOGIQUEMENT le transport public haïtien, a l'immense plaisir de vous inviter à participer, à son deuxième (2ème) atelier de recrutement des chauffeurs, en vue de présenter, à la presse et au grand public général, les principaux objectifs, la mission et la vision de la compagnie ZOEMOBILE HAĪTI, Inc., dans le secteur du transport public haïtien.

Lire la suite...

Pétition du HLLN contre les prédateurs sexuels de l’ONU et pour le dédommagement des victimes de la de la Minustha

UNRape homosexuality ezili danto

L’organisation Ezili's Haitian Lawyers Leadership Network and FreeHaiti Movement (HLLN) »  vous invite à signer la pétition contre les prédateurs sexuels  de l’ONU et pour le dédommagement des victimes de la Minustha

Lire la suite...

Le CSPJ, couloir préféré des corrompus pour la formation du Conseil Electoral Permanent

conseil superieur du pouvoir judiciaire cspj

 

P-a-P, ce 26 Septembre 2017 --- Après la publication de la liste des personnes qui se sont portées candidats pour représenter le Pouvoir Judiciaire au Conseil Electoral Permanent, plus d’un se demandent pourquoi tant d’individus qui ont supporté la fraude électorale à titres de techniciens ou de Conseillers électoraux au profit de TET KALE, ont-ils choisi la voie du CSPJ pour entrer au Conseil Electoral Permanent. Qu’ils s’agissent des techniciens accusés de corruption  Mosler Georges et Lévelt Dorcil ayant servi la cause de Gaillot Dorcinvil, Pierre Louis Opont et Léopold Bélanger ou de Louis Gerson Richemé, Marie Frantz Joachim, Salnave Exantus, Carlos Hercule, Léopold Bélanger ou Néhémy Joseph, ils ont tous joué un rôle important dans les fraudes non élucidées  ayant émaillé les élections en Haïti de 2010 à date. 

Lire la suite...

Tout Haiti plaide pour l’adoption d’une Loi sur le libre accès à l’information en Haïti.

logo-touthaiti

 ACCES LIBRE A L’INFORMATION

Tout Haiti plaide pour l’adoption d’une Loi sur le libre accès à l’information en Haïti. En effet, l’article  40 dispose qu’obligation est faite à l'Etat de donner publicité par voie de presse parlée, écrite et télévisée, en langues créole et française aux lois, arrêtés, décrets, accords internationaux, traités, conventions, à tout ce qui touche la vie nationale, exception faite pour les informations relevant de la sécurité nationale.  Toutefois, il revient au Législateur d’adopter une Loi permettant  à travers les Institution publiques la recherche des informations concernant la collectivité et les modalités de cette recherche sans porter atteinte à la Sécurité nationale et à la vie privée.

Lire la suite...

Audio : Clarens Renois - Jovenel Moise, un président qui copie ses pires prédécesseurs, arrogant et méprisant

clarens renois touthaiti

 

P-au-P ce 25 Septembre 2017  --  J’attendais de Jovenel Moise qu’il soit un président différent des autres. Je découvre un chef d’état qui pastiche ses pires prédécesseurs. Obstiné, orgueilleux, prétentieux, trop suffisant, arrogant et méprisant à l’endroit de son peuple.

Lire la suite...

Des acteurs de la lutte contre l’impunité réunis à Port-au-Prince pour renforcer la mobilisation citoyenne

colloque impunite rnddh fidh

Port-au-Prince, le 26 septembre 2017 - Du 27 au 29 septembre, le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), la Fédération internationale des ligues de droits de l’Homme (FIDH) et le Haut ‑ Commissariat aux droits de l’Homme (HCDH) organisent un colloque à Port-au-Prince sur la lutte contre l’impunité des crimes du passé et la justice transitionnelle. Des experts internationaux, en particulier d’Amérique Latine, et des experts haïtiens, échangeront avec les acteurs clés de la lutte contre l’impunité en Haïti sur l’importance de l’établissement de la vérité et des responsabilités concernant les crimes du passé.

Lire la suite...

Jovenel Moise à la tête d’une manifestation gouvernementale d'environ 100 personnes un jour après avoir essuyé des jets de pierres (galèt leta)

23-septembre 2017 - jovenel a la tete manifestation 600

Il parait que le président inculpé n’entend pas démordre et voulait montrer qu’il est le président des  contre manifestations et that’s it. Un jour apres avoir été l’objet d’une pluie de « galet leta » voir ici (Jovenel Moise accueilli à coup de pierres (galèt leta) à son retour à Port-au-Prince) L’homme bananne a pris le chemin du boulevard Lassaline pour aller au warf  de Jérémie pour montrer sa force mais malheureusement malgré les millions de sa caisse noire il n’a pas su attirer la grande foule, en témoigne les photos qui circulent sur le net montrant que le président n’a pas fait recette.

Lire la suite...

A cause de la Raison d’état : le Consulat de New York refuse de confirmer si Stanley Lucas continue de recevoir un chèque de l'institution

check stanley lucas 25000 faux

 

Droit à l’information : Caisse noire de Jovenel,  et les millions du budget payés au propagandiste Stanley Lucas

New York, ce 26 Septembre 2017  [Tout-Haiti]  --- Comment éviter la diffamation et les mésinterprétations relatives aux actions gouvernementales si le public et la presse en particulier n’ont pas le libre accès aux informations publiques. Le cas du Chèque  de $25,000 de Stanley Lucas en circulation sur les réseaux sociaux est une preuve de cette situation qui trop longtemps donne lieu à des spéculations quand le public n’a pas accès aux informations provenant des institutions publiques.

Lire la suite...

La milice armée de Jovenel Moise a procédé à l’arrestation de 5 manifestants anti budget Criminel

milice de jovenel

Des anciens militaires armés faisant parti de la milice de Jovenel Moise ont procédé ce vendredi 22 Septembre 2017 à l'arrestation de 5 citoyens qui ont participé à la manifestation de l'opposition. Il s'agit de : King love Joseph, Dodet Jean Baptiste, Valéry Pierre, Jeff St Louis et Guistave Dieufort. Ils sont accusés d'avoir attaqué le Cortège du Président Jovenel Moise.  Ils ont été conduits au Commissariat de Delmas 33 avant d'être transférés à la DCPJ.

Lire la suite...