Analyses & Opinions

OPL de Sauveur Pierre Etienne, Enfant Prodigue de Lavalas! Concubin Politique de l'Extrême-Droite

sauveur-pierre-etienne1Sauveur Pierre Etienne: Coordonnateur de l'OPL

A entendre les prestations du Prof. Sauveur Pierre Etienne au nom de son segment politique, l'OPL, on ne se douterait pas que cette organisation fut une protubérance de Lavalas qui, plutôt que de participer à la tache de structuration et de reproduction de la lutte des masses populaires Haïtiennes pour la Souveraineté Nationale, s'est mutée en un cancer qui, le 1er Janvier 2004, a coupé le souffle à la mémoire des héros de 1804 pour l'insuffler aux forces colonialistes les plus obscurs du monde.

Les évènements de 2004 ont définitivement divorcé les masses Haïtiennes de ses élites. Puisque le peuple Haïtien n'est pas assez équipé pour suivre une trajectoire historique montante dans le monde compliqué d'aujourd'hui sans les apports de ses élites, les masses Haïtiennes ont maintenu les choix qui leur sont imposés par les maladresses et l'égocentrisme de ces élites dans un état d'animation suspendue, entre la vie et la mort, quelque part entre la torpeur des coups d'état et la confusion des exclusions et fraudes électorales. Des régimes imposés aux régimes tolérés, les masses naviguent par autopilote.

N'importe qui avait pris part aux activités de boycottage du bicentenaire de l'Indépendance d'Haiti le 1er Janvier 2004 devrait être discrédité pour le reste de sa vie, à moins qu'il présente des excuses publiques aux héros de l'indépendance haïtienne, Dessalines, Christophe, Pétion Capois, Gabart, Maurepas, à tous ceux qui, au cours de l'histoire de la Nation Haïtienne, donnent leurs vie pour la cause de la Nation.

L'Amiral Hammerton Killick qui préféra s'immoler avec son bateau plutôt que de le livrer aux Allemands...

amiral-martin-James-Hammerton KillickAvons-nous entendu ces histoires de progénitures pour qui de pauvres parents se sont sacrifiés, mais une fois qu'ils pensent avoir accumulé le bagage nécessaire pour grimper aux échelons supérieurs de leur société, s'empressent de s'éloigner de ces parents, trop imparfaits et trop pauvres pour eux? C'est l'histoire constante et réitérée des classes moyennes et des masses Haïtiennes. Lesquels de nos "grands docteurs" adules par des entités aux intérêts objectifs diamétralement opposés a ceux des masses Haïtiennes résisteraient aux flatteries des renards professionnels sans lâcher la cause des masses pour accepter une médaille, une flatterie, un prix de vanité?
C'est l'histoire de l'intelligentsia Haïtienne. Au moins, l'enfant prodigue ne s'était pas dépouillé de son nom de famille afin de se rebaptiser sur des termes plus socialement avenants à l'instar du feu Roger Lafontant. Pour l'OPL, ce n'était pas seulement changer de nom, mais plutôt s'enrober dans une inversion de buts et d'objectifs.

La Réaction ne pardonne pas.

Elle est brutale et opère à visière levée, spécialement dans ses moments de transes mortelles. Nous n'allons pas blâmer Mr. Pierre-Etienne, car les évènements cruelles de cette période peuvent, ou bien rendre fou, ou bien rendre fort. Nous avons l'impression que Sauveur Pierre-Etienne flotte quelque part dans la soupe schizophrénique que les traumas successifs ont fait de notre société. Cependant, nous savons qui est mort. Saveur Pierre-Etienne est bien vivant et divaguant.

guy-malary-assassineGuy Malari, un ministre d'état assassine en plein jour par le FRAPH

Au cours de son récent entretien avec les journalistes de Tout-Haiti, Sauveur Pierre-Etienne, chef du parti Politique qui a vécu toutes les élections dites démocratiques du pays, de 1991 jusqu'à nos jours, nous fait la révélation sensationnelle à savoir que Jude Célestin, le candidat de René Préval à la présidence aurait obtenu assez de vote pour, au moins, l'envoyer au second tour, mais que Préval était forcé de le laisser tomber parce que des Américains avaient menacé de saisir les avoirs Américains de la femme de Préval, Mme Elizabeth Débrosse Delatour Préval, menaçant ainsi de déposséder les enfants de cette femme aux Etats-Unis. Ca alors?

Nous ne pouvons en rien confirmer ou infirmer la véracité d'une telle affirmation, mais cette déclaration de la part d'un leader politique comme Sauveur Pierre-Etienne aurait du être en première page de tous les journaux d'Haiti aujourd'hui pour de bonnes raisons. Cependant, il n'en n'est rien. Ou bien l'on ne pense pas que les révélations de Pierre-Etienne ne mérite pas d'être prises au sérieux; ou bien que les esprits ne réagissent plus aux nouvelles et faits rocambolesques. Car rien n'est impossible avec Haiti, le pays qui a inventé le mot "Zombi", un réel mort vivant! René Préval, lui-même, a confirmé qu'il a été placé sous le poids de pression énormes lorsqu'il dit, en ses propres mots, qu'Edmond Mulet avait menacé de le kidnapper pour des raisons qu'il n'avait pas spécifiées, mais probablement en relation aux élections. C'était la reconnaissance que les tuteurs lui rendaient pour avoir organisé des élections sur fonds d'exclusion en 2008!

Nous pressentons que Mulet, à l'instar de tous les autres chefs de Mission des Nations Unies en Haiti, n'est autre que la doublure de culotte des intérêts globaux en Haiti, tout comme la Minustah n'est qu'une koumbite militaire sur le dos de notre pauvre souveraineté nationale. Mais en Haiti, il fut roi. Haiti est le royaume de la Minustah. Sauveur Pierre-Etienne n'a jamais exprimé aucun regret d'avoir participé dans les évènements qui ont causé cet état de fait.

Nous ne comprenons pas non plus pourquoi Gaillot avait été poursuivi par Martelly même après lui avoir tendu la présidence par tous les moyens imaginables, non seulement en approuvant cet individu aux mœurs dissolues comme candidat présidentiel, mais en le tirant de la troisième position pour l'envoyer vers la présidence. Mais, naturellement cette alternative continue a être plus savoureux a Sauveur Pierre-Etienne dont l'arrogance d'intellectuel à la zabelbok enfle son ego de toutes les prétentions, jusqu'à lui faire continuer à penser que Martelly peut-être sa doublure, contre tout bon sens, naturellement.

Tout d'abord, depuis quand Mr. Pierre-Etienne est-il au courant d'une telle information? Pourquoi ne l'a-t-il pas annoncé avec toute l'importance qu'elle renferme, car venu d'un ténor de la politique Haïtienne, elle aurait servi de fondement pour une investigation plus poussée sur le fait que ceux qui nous reprochent nos carences institutionnelles sont ceux-là même qui sabotent notre procès démocratique de la manière la plus déloyale!

Pourquoi Mr. Pierre Etienne glisserait cette information cruciale comme un fait divers dans un discours ou il s'oublierait pour se lancer corps et âme contre Lavalas! Aurait-il laissé passer une information si cruciale à la question institutionnelle d'Haiti dans le néant parce qu'il voyait en Préval un Lavalas à détruire par tous les moyens? Cela nous ramène alors à cet interview qu'il avait accordé a Valery Numa au cours duquel il exposait en filagramme comment il s'apprêtait à se servir du président elu, Michel Martelly comme une doublure, à cause de son inculture perçue. Pierre-Etienne semble une pitoyable victime de ses préjugés et prétentions.

depute-a-genouEst-ce une passe plus savante à Michel Martelly (Cyrus Sibert dixit)

Le discours de Sauveur Pierre-Etienne, confirme cette notion quintessentielle des Classes Moyennes géniteurs décadence. Que ce soit par la politique de couleur, ou du chauvinisme intellectuel ancré dans la structure féodale du "savant du village" ou de cette prétention de matoiserie ou chacun essaie de tenter sa "Percée Louverturienne", ce segment des classes moyennes se fait toujours embobiner par les intérêts spéciaux du genre "est pris qui croyait prendre".

Jamais dans le discours du leader de l'OPL on ne décernerait le courant idéologue qui aide à définir tout groupement politique, ou les intérêts communs qui devraient être la plaque tournante du discours d'un chef de parti. Ce qu'on retrouve, c'est le cadre de référence irrationnel des petits manèges et contorsions politiciennes qui ne peuvent engendrer que davantage de retrait et de fuite en avant.

OPL Organisation populaire Lavalas vs Organisation du peuple en Lutte

Monsieur Pierre Etienne sait qu'en tout premier lieu que le sigle du parti politique dont il est le coordinateur: "Organisation de Peuple en Lutte", OPL, n'est autre qu'un braquage de ce qui était "Organisation Populaire Lavalas". Trop radical pour Pierre-Etienne, pas vrai? En se rebaptisant "Organisation du Peuple en Lutte", Mr. Pierre Etienne et les siens se sont tout simplement échappés du champs de bataille réel pour se replier aux cotés de l'ennemi dans cette lutte sans merci qu'ils livrèrent contre le labeur des héros de 1804 en participant au boycottage du bicentenaire de l'indépendance en 2004! En ce temps-là, comme aujourd'hui, Mr. Etienne prétendait se battre contre Lavalasse. Pourtant jusqu'à nos jours il n'a jamais dit au profit de qui il se bat.

Sauveur Pierre-Etienne est la quintessence de ces classes moyennes Haïtiennes schizophrènes par la force de cette société hybride, partage entre la superstructure du féodalisme Haïtien qui refuse de mourir et les mirages des sociétés extrêmement avancées qui remplissent leurs têtes. Il vit avec ses pieds et son ventre dans l'une des grandes métropoles du monde pendant qu'il passe sa tête dans l'entrebâillement de la porte d'Haiti pour happer ce qui lui passerait entre les dents. Des classes moyennes qui vivent dans deux monde différents à tous les niveaux: l'un, Haiti, rétrograde, obscur aux sens littéral et figuré, moyenâgeux, corrompu, sal, famélique, déstructuré, etc. et l'autre, l'Amérique du Nord beau, abondant, illuminé, discipliné, institutionnalisé... Probablement, la famille de Pierre-Etienne, ses enfants sa femme, vit à l'étranger tout comme tous les grands et moins grands de notre pays. Aux temps de ma jeunesse, c'était un honneur de savoir que je m'asseyais face à des professeurs qui avaient enseigné mon père à l'Université d'Etat d'Haiti! Un honneur de m'asseoir à l'école de droit, sachant que mon grand-père s'était assis là avant moi. De nos jours, n'importe quel community college des Etats-Unis parait mieux que le délabrement de l'UEH, mais quand la personne qui s'assoie à vos côtés ne peut même pas lire correctement! Cependant, la cassure de toutes les courroies de transmission sociale à littéralement transformé les classes moyennes Haïtiennes en ennemies de leur propre peuple! Le macoutisme, le Nixonisme et le reaganisme ont atrophié l'Humanisme dans les esprits des gens par la répression et la peur de la misère. Qui voudrait s'associer aux gens "Led et santi KK" décrits candidement par Sweet Micky, tout en risquant de laisser sa vie dans l'expérience? La réaction biblique s'assura que Jésus Christ mourut jeune et pauvre, dans la douleur! La réaction moderne s'assurera que non seulement que Jésus meurt jeune, pauvre et dans la souffrance, mais que Marie soit violée et tuée, que Joseph soit torturé et tué, que Jean, Simon Pierre, Marie Madeleine, qu'ils soient tous tués! Est-ce comment les forces modernes de répression ont pu transformer les classes moyennes des pays comme Haiti en traitres à leurs masses! Sauveur Pierre-Etienne le comprendra bien, s'il veut laisser pendant un moment, le casque du politicien affamé de pouvoir pour celui du politologue intellectuel!

A se remémorer cet entretien que Sauveur Pierre Etienne a eu avec Jean Monard Metellus sur une question de courtisanerie de Martelly qui l'opposait à Edmonde Supplice Beauzile, l'on réalise la structure de superposition d'effort réel et de prétentions non mesurées qui rappellent le fameux Met Zabelbok de Maurice Sixto. L'on a tordu de rire lorsque Pierre-Etienne se plongeait amalgame de contruction d'affiliation et de vanite: "Jean-Monard, fok mwen rele ou: "Monsieur Jean Monard", parske ou te chita bo kote mwen nan Kaculte des Sciences Humaines..." Notre super politologue ne réalisait pas qu'il se comportait comme un grand bouffon qu'il péchait même dans la forme de sa vanité, car en général, seulement les gens sans culture formelle place les titres "Monsieur", "mademoiselle" ou "madame", "Docteur", "Président" devant les prénoms des gens. Formellement, ce titre se place devant les noms de famille!

Meme les gens de la rue savent qu'on dit: President Martelly, ou Sweet Micky; President Duvalier, ou Jean-Claude. Pourtant, Mr. Pierre-Etienne a dit: "Mr. Jean Monard", sachant bien que "Jean-Monard" est le prénom du journaliste (Mr. Pierre-Etienne le sait pour avoir été le condisciple de Mr. Metellus).

Cependant, le comportement de Pierre-Etienne n'échappe pas à l'analyse. Pierre Etienne fonctionne sous la superstructure semi-féodale. Dans le real semi-féodal, le développement humain consiste à l'érection d'une minorité qui dominera sur le reste. Si le monde féodal promouvait le mot "seigneur", c'est-a-dire, maitre des vies et des biens, le monde semi-feodal qui augure l'avènement de la bourgeoisie est caractérisé par les termes comme "Maitre", "Directeur", c'est-a-dire, celui qui détient les moyens de production, ou la connaissance nécessaire pour les faire fonctionner. Ainsi, lorsque Sauveur Pierre-Etienne décide de se référer a Jean-Monard Metellus en tant que "Monsieur Jean Monard", parske ou te chita bo kote mwen nan Kaculte des Sciences Humaines..." c'est une façon de dire aux gens qui n'aurait pas "son niveau de culture ou de formation" qu'il n'est pas leur "camarade", et qu'il est en quelque sorte, "leur supérieur intellectuel". C'est ce réflexe de "Met Zabelbok" qui a mis dans la tête de Sauveur Pierre-Etienne que "Martelly n'est qu'un inculte qui danse nu sur les podiums du monde! Il ne peut pas gouverner sans moi, sans mes conseils, sans mes suggestions! J'attends l'appel! Il viendra quand meme!"

Pendant ce temps, le fieffie Martelly encourage les délusions de Pierre-Etienne en lui plaçant un appel dans son portable: "Professeur, vous savez, nous avons besoin de vous, de vos expertises afin de gouverner la nation". Le Docteur Pierre-Etienne se laissa prendre à l'appât du fieffé chanteur, l'homme qui a reçu sa formation de renard à l'ombre des grands raquetteurs du show business, comme Jojo Lorquet! Pierre-Etienne n'avait pas une chance. Mais il aurait dû être plus intelligent. Un Martelly qui a mis aux rancarts, dès les premiers jours, les architectes de sa victoire politique, des hommes comme Daniel Supplice et Gervais Charles aurait dû alerter Pierre-Etienne sur le fait que Martelly n'aurait besoin de lui que comme liner de pantalette, à être souillé et jeté à la poubelle!

Les choix de Sauveur Pierre-Etienne sont logiques. En 2004, il avait choisi Stanley Lucas et Chamblain. C'est normal qu'en 2013, il choisisse Stanley Lucas et Martelly. C'est le politicien avide de pouvoir qui parle. Au moins s'il était le politologue qu'il se vante d'être, il aurait trouvé les mots pour exprimer son choix en termes moins prosaïques.

L. Sept
3 Oct. 2013
Tout Haiti Forum

A Lire Aussi: