Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Culture & Société

Paul Edouard: Nuits d’éclairs, Jours d’Orages - (45 ans au sein de l’orchestre Tropicana d’Haïti)

paul edouard jean tropicana

C’est un fait. Tout homme succombera un jour à la mort. Même si la vieillesse est le stade de la vie qui augure l’heure de mourir, l’homme pourtant meurt à tout âge et en toute circonstance. Certes, cette finalité demeure incomprise et difficilement acceptable par les humains, mais la mort reste indispensable au cycle de vie de tout être vivant.

Quand décède un artiste, l’écho de sa mort est souvent viral. Ce qui contraint aux journalistes d’enquêter singulièrement sur son trépas. On sait que le genre de vie influe sur la manière de mourir. En effet, le soldat peut expirer d’une balle; l’alcoolique peut survenir de cirrhose du foie et le fumeur peut trépasser du tabagisme. Néanmoins, on se penche rarement sur le lien entre « l’extra-nocturnité » et le décès des musiciens.

Le cas de Paul Edouard peut être un sujet de recherche pour la médecine et les sciences de la santé en général. Polo vient de passer 45 ans au sein de l’orchestre Tropicana d’Haïti (1972-2017). Une formation musicale qui exécute, en moyenne, 200 soirées par an. D’ailleurs, l’an dernier Tropicana a battu un record de 247 bals. Donc, l’arithmétique sur les 45 ans de Polo donne 9000 nuits sans sommeil (200 x 45). Or, les 9000 jours qui succèdent à ces 9000 nuits sont souvent vécus sans repos. Ce constat affligeant touche une majorité écrasante de musiciens d’orchestre. C’est un palmarès qui est maculé d’assauts pour le corps. Des nuits blanches accompagnées d’étincelles de plaisirs ne sont pas sans effets. Elles sont le résultat de fatigues permanentes, foyer des pathologies de toutes sortes. Selon une récente recherche du groupe Mercola, « le manque de sommeil chronique peut aussi entrainer une dépression, une prise de poids, l’augmentation du risque de diabète, de cancer et d'accident » (Mercola, 2017).

Paul Édouard fut une grande figure de la musique haïtienne qui lègue un répertoire assez riche. Il nous laisse des chansons inoubliables comme Dannie, Notre Faute, Méchant, pour en citer peu. Cependant, les moments qu’il avait offerts à ses admirateurs n’étaient ni de purs loisirs pour son corps ni de sanctuaire pour son âme.

Polo a partagé sa vie entre le rythme et le son, offrant aux mélomanes 45 de ses 66 ans sur terre. Debout le soir assis la journée, il a eu des nuits d’éclairs succédés par des jours d’orages.   

Jean-Rony Monestime André
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
BS en Médecine Nucléaire; BA en Conn. Générales
MHA-Master en Healthcare; Doctorant en Sciences de la Santé
Adjunct Professeur à Seton Hall University, New Jersey, USA

LES DERNIERES NOUVELLES