Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

PetroCaribe : Ce qu’on aurait pu réaliser avec le $4 Milliards 200 millions USD

PetroCaribe 4milliards 200 millions - v5

 

Voici ce que Haiti aurait pu réaliser avec les 4 milliards 200 millions du fond PetroCaribe dilapidé par le régime Tèt Kale du PHTK

10 Universités, 1 Stade de standard international, 3 Hôpitaux de standards internationaux, 600 Km de route, mise en valeur de plus de 200,000 carreaux de terre, construction de 100 Lycées et 2 aéroports internationaux …

Lire la suite...

Comment la BRH tue l'investissement en Ayiti

brh touthaiti

Contexte

Face au constat d’échec des politiques monétaires de plusieurs décennies en Ayiti, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a invité l’économiste en chef de la Banque Nationale du Rwanda (BNR), le professeur Thomas Kigabo, à venir partager le secret de son système bancaire dans la mise en branle de l’économie de son pays pour connaître une croissance de 8 % au cours des 10 dernières années. N’ayant eu aucune baguette magique, le professeur Kigabo évoque les politiques monétaires connues du monde académique et de tout gouvernement soucieux de faire croître son économie. Le socle de son approche est le rôle d’intermédiaire financier que doivent jouer les banques commerciales (BCs) pour financer l’économie et faciliter sa croissance en conséquence. Si ces celles-ci ne font que collecter l’épargne des gens, sans la rendre disponible sous forme de crédits à octroyer, elles ne sont pas des banques commerciales selon lui. À la lumière de l’article du journaliste Patrick St-Pré reportant les propos du professeur, ce texte tente de démontrer comment la BRH asphyxie l'économie Ayitienne en y rendant inaccessibles les crédits pour la financer. Ce faisant, il :

Lire la suite...

Que faut-il donner à un chef de gang pour qu’il devienne un citoyen honnête et paisible?

gang mouri grangou

Par Thomas Lalime --- J’ai un grand malaise à écouter M. Jean Rebel Dorcénat, le porte-parole de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR). Il m’a l’air de quelqu’un très courageux. Il semble vouloir aider à établir l’ordre et la sécurité à travers le pays, ce qui passera nécessairement par le désarmement ou le démantèlement des gangs armés. Or, pour les désarmer ou les démanteler, il faut détenir une force et/ou une intelligence supérieures. Il s’avère incontestable que la CNDDR n’a pas les moyens de sa politique. Même la Police nationale d’Haïti (PNH) semble être dépassée par les évènements. En témoigne le défilé organisé par les gangs armés à l’entrée sud de la capitale haïtienne le mardi 7 juillet 2020.

Lire la suite...

Thomas Lalime: Le financement monétaire de la BRH a augmenté de 722 % en un an

financement monétaire  BRH haiti  recette et depenses publiques touthaiti

De 4,14 milliards de gourdes le 24 juin 2019, le financement monétaire du déficit budgétaire du gouvernement par la Banque de la République d’Haïti (BRH) est passé à 34,04 milliards de gourdes le 30 juin 2020. Il s’agit d’une augmentation de 722 % en un an. Et l’on ne peut pas attribuer cette hausse spectaculaire uniquement à la Covid-19, puisqu’au 31 mars 2020, le financement monétaire était déjà fixé à 28,8 milliards de gourdes contre seulement 3,96 milliards à la fin du mois de mars 2019, selon les Notes sur la politique monétaire des mois de juin 2019 et 2020 publiées par la BRH. Rappelons que l’État d’urgence sanitaire a été décrété le 19 mars 2020.

Lire la suite...

Economie 101 - Mango Fransik, Le consommateur est rationnel ?

2mango meksiken fransik

Mango Fransik fèk pran yon kou terib la a ..

2 mango  Fransik pou $4 dola, yon bwat ki gen 10 mango Meksiken pou $6 dola.

Lire la suite...

BRH dwe libere epay peyi a pou sove lonè goud la devan dola a: pa gen wout pa bwa

brh -Banque de la République dHaïti

1) BRH dwe libere epay peyi a pou dola a kanpe sèk. Mete enterè a ant 0-5% pou envestisman ka fèt. Se sèl mannyè, pa gen wout pa bwa.

Lire la suite...

Budget 2019-2020 : le service de la dette dépasse les crédits de treize ministères réunis

Évolution du financement en milliards de gourdes touthaiti

Par Thomas Lalime --- Au cours des 10 dernières années, le service de la dette a explosé. Il est passé de 2,2 à 20,06 milliards de gourdes, soit une hausse de 812 %. Le service de la dette a donc été multiplié par un facteur de 9,12 en 10 ans. Il représente 10,1 % du budget 2019-2020, en hausse de 41,3 % par rapport au budget 2017-2018. La vitesse d’augmentation de la dette inquiète. Qui pis est, on ne voit pas trop à quoi elle a servi. Le service de la dette devient aussi une grande préoccupation. Il était en baisse en 2012-2013 comparé à 2011-2012 où il était passé de 4,3 à 3,2 milliards de gourdes. Depuis, il n’a cessé d’augmenter. Le service de la dette risque de représenter très bientôt le poste de dépenses le plus important du budget national.

Lire la suite...