Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

FMI, le gendarme des finances publiques en Haïti (Thomas Lalime)

fmi-jovenel-Haiti

Economie -

Par Thomas Laline, 19 Mars 2018 -- En pleine journée du dimanche 25 février 2018, le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement haïtien ont donné rendez-vous à la presse pour annoncer la signature d’un accord sur un nouveau programme de référence (en anglais : Staff Monitored Program) entre les deux instances. Ce programme de six mois vise « à établir des piliers solides pour la stabilité macroéconomique et une croissance économique forte et durable sur le moyen terme». Le communiqué de presse précise : « Les réformes envisagées viennent renforcer le cadre financier et budgétaire en améliorant la mobilisation des ressources fiscales, en renforçant la viabilité financière de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) dont les subventions importantes creusent le déficit budgétaire et en développent pour une gouvernance financière solide et transparente. [...] Le programme prévoit le contrôle du déficit du secteur public non financier et la mise en œuvre de politiques pour contenir l’inflation en dessous de 10 % dans le moyen terme.»

Lire la suite...

Le budget national Haïtien (2018-2019) est inférieur à celui du ministère de l’Education Nationale de la République Dominicaine (Nesmy Manigat)

 ecole nationale bwa rouge

Tout Haiti vous invite à lire un texte de l’ancien ministre de l’éducation nationale d’Haiti Nesmy Manigat qui préconise une gestion plus rationnelle des maigres ressources du pays notamment en dégraissant le nombre pléthorique de ministères qui au fond ne riment a rien. Il faut aussi souligner que le parlement continue à payer plus de $13,000 USD par mois pour la résidence du président du Senat Joseph Lambert.(voir ici)

Lire la suite...

PetroCaribe-Sénat : les complices de service...

joseph lambert 2018 

Par Hérold Jean-François

Après avoir renversé un président de la République qui avait un soutien populaire comme rarement chef d'État haïtien l'a eu, le 30 septembre 1991, l'Armée avait de bonnes raisons de croire qu'elle était intouchable et que sa prépondérance dans le système politique haïtien était consacrée. D'ailleurs les militaires et les militaristes haïtiens sont profondément pénétrés de la certitude que la nation est née avec l'Armée, comme quoi le destin de l'institution militaire est lié à l'existence même de la nation.

Lire la suite...

Procès PetroCaribe : Cinq (5) Compatriotes de la diaspora ont porté plainte contre les dilapidateurs épinglés dans les rapports Latortue et Beauplan

sodh - plainte petrocaribe

Lentement mais surement L’étau se referme sur les dilapidateurs épinglés dans les rapports Latortue et Beauplan. S’il est du domaine du possible que certains haïtiens locaux peuvent être manipulés et même intimidés pour faire défection d’autres citoyens de la diaspora qui n’ont pas les mêmes contraintes vont aller jusqu’au bout pour faire de ce procès une réalité malgré les contraintes des tenants du pouvoir Tet Kale qui font tout pour empêcher la tenue du procès de la dilapidation des 3.8 milliards du PetroCaribe. 

Tout Haiti vous invite à lire un résumé de l’évolution du procès Petrocaribe présenté par l’un des avocats responsables de la bonne marche du dossier.

Lire la suite...

Peut on produire aujourd’hui encore du citron en Haïti?

citron 

Disparition des vergers d’occasion


Il n’y a pas eu á proprement parler de vergers de citrus en Haïti. Les quelques vergers établis par l’occupation américaine et par les industriels de l’OCEA dans les années 60-70 ont été de très petites dimensions. Comme pour le café, ils n’ont pas survécu á la baisse du prix du citron des années 80. Les absentéistes qui avaient de petits vergers en quantité limitée donnèrent en métayage les terrains .Les métayers á leur tour ne pouvant pas vendre la production de citron se mirent á abattre les arbres encouragés dans leur pratique par une conception pernicieuse du reboisement qui veut que si un paysan reboise un terrain qui ne lui appartient pas , le propriétaire reprendra tôt ou tard son terrain et lui le paysan restera sans terre pour sa place á vivres.

Lire la suite...

Le saut dans l’inconnu d’une politique monétaire

Jean Baden Dubois directeur banque national haiti brhJean Baden Dubois actuel Gouverneur de la Banque de la Republique d'Haiti (BRH)

Par Leslie Péan, 9 mars 2018  --- Les services du Centre national de météorologie (CNM) qui analysent les tempêtes considèrent l’échelle classique de 1 à 13 pour rendre compte de la force des vents, leur vitesse en kilomètres et les dégâts qu’ils peuvent créer. En se référant à cette analogie, on peut dire que c’est une tempête de force 14 à l’échelle de l’intolérance que la déclaration de la MINUJUSTH du 25 février 2018 a déclenchée dans les milieux gouvernementaux. Pour avoir salué la nomination d’un juge appelé à faire la lumière le plus vite possible sur l’utilisation des fonds PetroCaribe et incité à ce que le même processus soit enclenché sur les dossiers des atrocités commises à Lilavois et Grand-Ravine, Madame Susan Page a été conspué. Cette tempête de force 14 à l’échelle de l’intolérance s’est accompagnée d’un saut dans l’inconnu sur le plan monétaire par le gouvernement haïtien.

Lire la suite...

Haiti : Les politiciens bossales utilisés dans la lutte entre les mulâtres vs. les Syro-Libanais et Syro-Juifs

 

gabriel fortune jovenel moise chacha

Gabriel Fortuné (Magistrat des Cayes) - Jovenel Moise (président - inculpé)

 

La lutte qu'on est en train d'observer en Haïti est une lutte corsée entre les Syro-Libanais, Syro-Juifs et les Mulâtres pour le contrôle du secteur énergétique. « La question haïtienne ne pourra pas être réglée avec les Syro-Libanais et les Syro-Juifs » (Alin Louis Hall)

Lire la suite...