Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

Vidéo - AGRITRANS de Jovenel Moise : Bananes infectées, employés arbitrairement révoqués que ce passe-t-il exactement ?

ministere affaires sociales bureau regional nord est touthaiti

Ce lundi 12 septembre 2016 un groupe de travailleurs de la Compagnie AGRITRANS du candidat à la présidence Jovenel Moïse dénoncent le comportement des dirigeants de l'entreprise  pour les avoir révoqué sans solde et ceci  depuis le mois dernier.

Lire la suite...

Dossier Complet: Jovenel Moise et le Blanchiment d’argent de 2007 à 2013

martelly jovenel touthaitiJovenel Moise - Michel Martelly et le pati Tet Kale

Tout Haiti présente à ses lecteurs le rapport complet tel que reçu par le journal de l’enquête réalisée par L’Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF) sur le dénommé Jovenel Moise et consorts. Jovenel Moise est actuellement le candidat à la présidence du parti Tet Kale PHTK de l’ancien président Michel Martelly qui avait tout fait pour imposer son poulain à la tête de la magistrature suprême du pays avec le slogan yon sèl kout kle.

Lire la suite...

André Michel demande au gouvernement de Privert de faire le retrait de la mesure d'augmentation des prix des produits pétroliers

gazoline rarete touthaiti

Me Andre Michel, le candidat au sénat pour le département de l'ouest sous la bannière du RDNP condamne avec fermenté la décision incompréhensive du gouvernement provisoire de Jocelerme Privert d'autoriser une augmentation des prix des produits pétroliers à la veille de la rentrée des classes et à moins de deux mois des élections prévues pour le 9 Octobre 2016.

Lire la suite...

Suspension provisoire de l’augmentation des prix des produits pétroliers par le Gvt Privert-Jean Charles

gazoline haiti touthaiti

Dans un communiqué rendu publique le mercredi 24 août 2016 par le directeur du cabinet de la présidence dont Tout Haiti a reçu une copie, le gouvernement provisoire a décidé de sursoir sur la mesure très impopulaire d’augmentation du prix des produits pétroliers qui avait soulevé la colère unanime de tous les secteurs de la vie nationale.

Lire la suite...

Pourquoi la commercialisation de 720 mille sacs de riz du Vietnam, en pleine période de récolte de riz national ?

riz vietnam haiti

« C’est vrai que la campagne électorale a déjà commencé, mais elle ne devrait pas être faite sur le dos des agricultrices et agriculteurs de riz », met en garde le Collectif pour la défense et le développement agricole dans la Vallée de l’Artibonite (Coddaval).

Le Collectif pour la défense et le développement agricole dans la Vallée de l’Artibonite (Coddaval) alerte l’opinion publique sur une décision gouvernementale de commercialiser 18 mille tonnes métriques de riz (720 mille sacs), en provenance du Vietnam, durant la période de récolte de riz (août – octobre 2016) dans la Vallée de l’Artibonite.

« Le riz du Vietnam va envahir le marché (national). Le prix du riz de l’Artibonite [qui] va (ainsi) baisser considérablement ; sera défavorable aux planteurs et commerçants de riz dans l’Artibonite », relève le Coddaval, dans une note en date du jeudi18 août 2016 et transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Une telle décision gouvernementale, de commercialiser du riz importé, en provenance du Vietnam, au détriment de la production nationale de riz, actuellement en phase de récolte dans la Vallée de l’Artibonite, traduirait-elle une volonté institutionnelle (délibérée ?) de mépriser réellement les intérêts des productrices et producteurs de riz en Haïti ?

Le regroupement de différentes organisations, impliquées dans la production agricole (notamment de riz) dans la Vallée de l’Artibonite, se demande : est-ce qu’il y a vraiment des gens qui réfléchissent à la tête du pays, avec l’adoption de dispositions institutionnelles qui risquent de concurrencer négativement, voire de détruire la production de riz dans la Vallée de l’Artibonite.

« C’est vrai que la campagne électorale a déjà commencé, mais elle ne devrait pas être faite sur le dos des agricultrices et agriculteurs de riz ».

Il faut cesser de politiser la distribution des engrais dans l’agriculture nationale, exige le Coddaval

Les planteurs de riz, surtout dans la Vallée de l’Artibonite, font face à une absence de disponibilité d’engrais, en qualité et en quantité. Les prix de ces engrais ne sont pas accessibles, signale le Coddaval, qui constate « l’échec » du programme d’Etat, qui ambitionnait de favoriser, à meilleur prix, par les productrices et producteurs de riz, l’acquisition des engrais pour leurs plantations.

C’est comme si l’Etat haïtien ne pouvait point agir, d’avance : ni sur la qualité et la quantité d’engrais qui devraient être commandés, ni sur la façon dont ces engrais devraient arriver aux mains des planteurs, à chaque campagne de production de riz national.

Le Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr) doit prendre des dispositions institutionnelles pour mettre sur pied, de manière durable, « chaque année, en toute transparence, une politique publique sur la question de l’engrais : une politique claire, qui engage l’Etat, les entreprises qui font le commerce des engrais dans le pays,ainsi que les agricultrices et agriculteurs.

L’Etat doit protéger et encadrer le processus de disponibilité et de distribution des engrais, en les rendant accessibles aux agricultrices et agriculteurs, tout en évitant que ces engrais soient accaparés (comme dans un passé récent) par des parlementaires et d’autres autorités « qui en profitent ».

Le Coddaval demande au Marndr de jouer, effectivement, « son rôle d’arbitre, sans parti pris », en cherchant « à défendre, réellement, les intérêts des productrices et producteurs, agricultrices et agriculteurs », qui ont, véritablement, besoin d’engrais pour la production agricole dans la Vallée de l’Artibonite.

Source: Alter Presse
Photo Archive

 

 

Blanchiment d’argent : Jovenel Moise épinglé par l’UCREF avec $5.5 millions (US) de sources douteuses

jovenel pleure

Tout Haiti vous invite à lire un résumé de radio Kiskeya sur un rapport détaillé réalisé par l'Unité Centrale de Renseignements Financiers (UCREF) sur Jovenel Moise l'homme que Michel Martelly le président le plus corrompu de l'histoire de la république voulait imposer au pays comme président.

Lire la suite...

Financement électoral, diplomatie et lutte contre la corruption

tableau financement electoral

Par Leslie Péan, 8 août 2016  ---  Cela fait longtemps depuis qu’Haïti s’est privée du droit de financer ses propres élections. Une gageure que le gouvernement intérimaire de Jocelerme Privert est en train de tenir. Cet acte de souveraineté ouvre la voie à un voyage introspectif en faveur d’un autre modèle de rapport avec la vie tout court. Face à une société au bout du rouleau, cette ultime initiative est-elle celle de la dernière chance? Est-ce mettre un cautère sur une jambe de bois ? Au fait, comme l’indique le Tableau 1, Yves Romain Bastien, le Ministre des Finances, a dû abattre un travail colossal après la catastrophe financière et économique laissée par le parti PHTK en février 2016.

Lire la suite...