Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mar05222018

Last update12:25:26 AM

Economie

Taiwan vs Chine populaire : Jovenel Moïse assassine l’espoir du Peuple haïtien

jovenel -onu

Au cours de sa participation à la 72ème Session de l’Assemblée Générale des Nations-Unis le Président Jovnel Moïse a surpris tout le monde en défendant la cause de Taiwan contre l’avenir d’Haïti. Une attitude qui signifie très clairement le rejet du projet de reconstruction de Port-au-Prince par la Chine Communiste qui devrait commencer à la fin de cette année.  

Le Président haïtien a purement et simplement choisi de cracher sur un projet gigantesque contenant des travaux de grande envergure tels que la construction d’une Centrale Electrique de 600 Mégawatts pour électrifier Port-au-Prince et tout le Pays, la Construction du local de la Mairie, la construction des Marchés publics, la Construction de plusieurs milliers d’appartements au bas de la ville, la construction d’un chemin de fer reliant Port-au-Prince et le reste d’Haïti, la mobilisation de Cinq Milliards de dollars américains et 20,000 emplois.

projet chinois 6Hotel de Ville de Port-au-Prince proposé par la chine populaire

Cette intervention du Président Jovenel Moïse fait suite aux percées médiatiques au milieu du mois de septembre du Représentant-résident de la BID en Haïti, Koldo  Echebarria où il a dit sans langue de bois que tout nouveau prêt commercial accordé à Haïti par des firmes chinoises entrainerait une renégociation des accords entre le pays et ses partenaires financiers institutionnels. En acceptant des prêts non concessionnels de la Chine, il est clair que l’Etat haïtien viole ses engagements envers la communauté internationale.   Après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, a-t-il poursuivi, Haïti avait accepté officiellement, par devant la communauté internationale, de refuser tout prêt dont l’élément « Don » n’est pas pris en compte à au moins 35% (REF : FMI). A titre d’exemple, dans le cas précis de l’agrandissement de l’aéroport international Toussaint Louverture, par une firme chinoise, Haïti n’avait pas respecté cette donne. Pour cause les travaux ont été abandonnés en novembre 2016.   

Selon nos sources, le Président de la BID, Luis Alberto Moreno, est allé plus loin lors de sa rencontre à New-York avec le Président Jovenel Moïse, en marge de sa participation à la 72ème Assemblée Générale des Nations-Unies. Le chef de la BID aurait intimé l'ordre au Président haïtien de bloquer le projet de reconstruction de Port-au-Prince, point de départ de la reconstruction d'Haïti pour un montant total de 30 milliards de dollars américains.

Par son discours du 21 septembre 2017 aux Nations-Unies, Jovenel Moïse a assassiné l’espoir de la jeunesse haïtienne et de la Diaspora mais a sans le savoir ouvert la voie à la vraie mobilisation devant permettre au Peuple haïtien de s’approprier de ce vaste projet.

Jovenel Moïse va dans le même sens que les dirigeants passés ayant utilisé les rapports diplomatiques avec Taïwan pour bénéficier de la diplomatie du CASH mise en place par Taipei pour conserver ses amitiés sans aucun souci du développement du Pays.

 TH

Pour visionner la vidéo du projet de reconstruction de Port-au-Prince cliquez sur: https://youtu.be/1YzUEAFS-B8

LES DERNIERES NOUVELLES