Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam11172018

Last update02:00:03 AM

Actualités

Censure de la presse : Nancy Roc a laissé Radio Métropole

nancyrocPort-au-Prince, Haiti (Touthaiti.com) --- Tout Haiti a appris avec consternation la nouvelle de la rupture des relations entre la journaliste émérite Nancy Roc et Radio Métropole. Les motifs à la base de cette rupture sont choquants et inacceptables. Tout Haiti élève la plus vive protestation et apporte son appui sans faille à Nancy Roc et pour le respect de la liberté de la presse.

Il est inconcevable qu'en 2013 qu'un organe de presse quel qu'il soit s'adonne à la censure et a la suppression de la liberté d'expression.

Nous espérons que Radio Métropole apporte au plus vite des éclaircissements sur cet évènement qui entache son image de marque.

Tout Haiti.

Nous vous invitons à la lire la lettre de Nancy Roc

  

Mon cher public,

Par la présente, j'ai l'immense regret de vous annoncer que j'ai rompu mon contrat avec Radio Métropole le 3 mai écoulé, Journée Mondiale de la liberté de la presse.

Comme vous le savez, j'ai toujours défendu la liberté de presse en Haïti, pour le bien collectif mais aussi pour l'avancement de la démocratie en Haïti et, ceci, même au péril de ma vie.

Comme beaucoup d'entre vous l'ont remarqué, plusieurs émissions de Métropolis ont été censurées et, depuis plusieurs mois, je ne diffuse plus les Grands Dossiers de Métropolis qui étaient la marque unique de cette émission et m'ont permis de recevoir de nombreux prix locaux et internationaux.

Or, la censure, est anticonstitutionnelle et illégale comme le stipule l'article 28.1 de la Constitution de la République d'Haïti.

Je ne puis donc, après presque 28 années d'exercice de ma profession, l'accepter pour quelque raison que ce soit ou quelque choix politique que ce soit de quiconque. Ainsi, la dernière émission de Métropolis sera diffusée le samedi 27 juillet et, le 3 août 2013, Métropolis cessera d'exister sur les ondes de Radio Métropole; soit à la date d'expiration de mon préavis.

J'espère vous avoir toujours fait honneur et vous remercie chaleureusement pour votre support inconditionnel à Métropolis et à moi-même.

Avec mes sincères remerciements et cordiales salutations,

Nancy Roc
Journaliste indépendante
Montréal, le 9 mai 2013