Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Ingérence américaine: Lettre de réprobation adressée à John Kerry par le New England Human Rights Organisation (NEHO)

neho-new-england-john-kerry

Boston, Massachussettes, USA, le 18 Avril 2016

Monsieur John Kerry
Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères
Département d’Etat, Washington DC 20520

Etats Unis d’Amérique

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

 La New England Human Rights Organization (NEHRO) vous salue et s’empresse de vous écrire cette correspondance pour vous exprimer sa réprobation suite à votre dernière déclaration sur la situation politique haïtienne actuelle. La NEHRO croit que cette déclaration est inappropriée et inélégante. De plus, votre coordonnateur spécial pour la question d’Haïti à votre Département, Monsieur Kenneth Merten prend position publique dans les medias contre l’exigence légitime du peuple haïtien de créer une commission d’évaluation et vérification du processus électoral de 2015 afin qu’il puisse savoir ce qui s’est passé réellement lors des élections du 9 aout et du 25 octobre 2015.

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Rappelez-vous que dans votre pays la loi semble être respectée religieusement et quiconque croit pouvoir en faire entorse, est puni avec la plus grande rigueur. Pourquoi vouloir encourager le désordre, l’impunité et l’irrespect des lois en Haïti? Vous n’êtes pas sans savoir que les élections des mois d’aout et d’octobre 2015 organisées par un gouvernement qui n’avait pas le respect pour les principes de séparation de pouvoirs et de l’Etat de Droit, ont été entachées de fraudes massives et d’irrégularités. Pourquoi le Gouvernement Américain s’interpose aux desideratas du peuple haïtien à la recherche des solutions acceptables dans la crise politique née des élections de 2015 ? Qu’en avez-vous peur d’une évaluation du processus électoral haïtien?

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

On dit souvent que « la vérité fait rougir la face du diable », mais seule la vérité sur le processus électoral pourra apporter des éléments de solutions à cette anomalie constitutionnelle créée par l’Administration du Président Joseph Michel MARTELLY avec la complicité de la communauté internationale.

La New England Human Rights Organization (NEHRO) vous demande Monsieur le Secrétaire d’Etat, de vous mettre aux côtés du peuple haïtien et vous prie de recevoir ses sincères salutations.

 Josué Renaud, MS, MED
President du New England Human Rights

LES DERNIERES NOUVELLES