Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Deuxième défaite américaine en Haiti: Installation de la commission de vérification Electorale par Jocelerme Privert

commission verification privert

P-au-P Le 29 Avril 2016 [Tout Haiti] --- Pour avoir protégé le gouvernement corrompu de Michel Martelly pendant 5 années  les américains ont perdu la bataille sur le terrain de la moralité, la décence et la rectitude et par voie de conséquence ils ont perdu leur légitimité en Haiti. Le gouvernement américain, nous ne parlons des simples fonctionnaires de la dimension de Kenneth Merten ou de l’ambassadeur Peter Mulrean, doit tirer les conséquences de ses échecs à répétition de la diplomatie de l’oncle Sam sur le terrain. Il doit réévaluer sa position et surtout diversifier les sources d’information pour éviter ou du moins équilibrer les informations erronées et appréciations des fonctionnaires américains pro Tet Kale qui ont poussé le secrétaire d’état américain John Kerry à commettre la gaffe diplomatique historique la plus monumentale dans l’histoire bilatérale des deux nations quand il a traité avec mépris les politiciens haïtiens de « soi-disant leaders politique »  dans un élan d’irrespect total pour le pays que certains ont qualifié de raciste.

depute garry bodeau ambassadeur americain peter mulreanGarry Bodeau (Extreme droite) se posant fièrement avec l'ambassadeur Americain Peter MulreanAprès plus de 100 années d’occupation et de domination américaine totale sur la politique haïtienne, des failles commencent à apparaitre dans cette structure historiquement monolithique de soumission aveugle ou la classe politique et l’élite économique unanimement se mettaient littéralement à genou pour obéir aux diktats des ambassadeurs et des envoyés spéciaux américains. Il parait que ce temps est révolu et qu’une nouvelle ère est en passe de prendre naissance avec les nouveaux leaders qui émergent de la dimension de Me Andre Michel, Newton Saint Juste, Moise Jean Charles de Pitit Dessalines, Jude Celestin qui a refusé de participer à la mascarade électorale sponsorisée par les américains et ce dernier coup de Privert qui vient d’installer la commission de vérification électorale pendant que Kenneth Merten venu directement de Washington faisait pression sur le parlement contesté pour tuer dans l’œuf cette commission de vérification. La maladresse américaine était si criante que même le Nouvelliste un quotidien plutôt conservateur et « équilibriste » a titré dans son éditorial du Jour «  Privert cherche la vérité, Merten se lance dans la provocation » Titre impensable de ce quotidien quelque temps de cela.

L’éditorialiste du nouvelliste est allé si loin (toute chose restant égale par ailleurs) pour rappeler aux américains que leur indécence n’est pas justifiable dans la mesure qu’ils n’ont aucun investissement en Haiti pour s’ arroger le droit de parler et agir ainsi contre les volontés des haïtiens pour faire la lumière sur des fraudes électorales et pour se prononcer avec autant d’arrogance sur le mandat du président Privert.

Apparemment, Les veilles recettes de la terreur politique américaine n’effraient plus les nouveaux leaders politiques nationalistes haïtiens. La menace de retirer des visas, de ne plus pouvoir voyager aux Etats-Unis n’ont aucun impact sur les Moise Jean Charles, Jude Celestin, les sénateurs Jean Baptiste Bien Aimé, Wesner Polycarpe et la nouvelle vedette du sénat le sénateur Don Kato qui a dit à Kennert Merten et Peter Mulrean nous n’avons pas d’ordre à recevoir des « Blan » d’ailleurs « Nou tombe sou move bò a ».Et le Senateur Steven Benoit de déclarer qu’il n’est pas concerné par ce que pensent les américains qui sont maintenant très impatients alors qu’ils avaient cajolé Martelly pendant plus de 5 ans sans faire des élections, se ralliant sur la même position que Jocelerme Privert il poursuit pour dire que les élections doivent avoir lieu en Octobre 2016 pour permettre également le renouvellement du tiers du sénat.

L'installation de cette commission de vérification électorale par Jocelerme Privert constitue une deuxième défaite pour la diplomatie américaine en Haiti après le soulèvement populaire qui a obligé le CEP de Pierre Louis Opont a annulé les élections avec le seul candidat du pouvoir, dénommées « You sel grenn soulye », mais voulues par les américains.

Il appert, que la politique américaine aura en Haiti un effet boumerang qui va renforcer la légitimité de Jocelerme Privert qui se présente, aujourd’hui aux yeux du peuple comme un patriote nationaliste capable de résister et d’aller à l’encontre des desiderata carrément stupides et incompréhensibles des américains qui refusent de vérifier l’étendue des fraudes électorales. Jocelerme Privert vient de permettre aux américains de gouter un peu de leur propre remède politique en choisissant d’aller dans le sens des intérêts de la majorité de l’électorat et de la classe politique. Les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts et l’intérêt du pays, aujourd’hui, est dans la stabilité politique à long terme qui passe obligatoirement par la mise en place de cette commission de vérification électorale et ceci quel que soit que ce pensent ou veulent les américains, leurs laquais au parlement, dans la presse et les oligarchies rétrogrades.

Tout Haiti