Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer06202018

Last update12:25:26 AM

Analyses & Opinions

Plainte de Desras contre Léopold Berlanger : le CSPJ couloir préféré des corrompus pour accéder au Conseil Electoral Permanent ?

 

Logo-CSPJ-High

La plainte du Sénateur Desras Simon Dieuseul contre Léopold Belanger pour malversation, forfaiture, détournement, concussion et corruption (voir plainte)  est la goutte d’eau qui manquait pour que le vase de fraude électorale, forme moderne de coup d’état, soit renversé, si bien entendu le CSPJ l’entend de cette oreille. Dans son articulation,  cette plainte touche la gestion de tous les membres des Conseils électoraux de l’ère TET KALE # 1, ayant doté le pays d’un Parlement croupion composé de trafiquants de drogue présumés et de corrupteurs et de corrompus, en témoignent les dossiers de Guy Philippe et le vote CHAMPWEL du rapport de Petro Caribe.

Cette plainte concerne moralement tous les individus qui ont supporté la fraude électorale à titres de techniciens ou de Conseillers électoraux au profit de TET KALE. Qu’ils s’agissent des techniciens dénoncés comme corrompus Mosler Georges et Lévelt Dorcil ayant servi la cause de Gaillot Dorcinvil, Pierre Louis Opont et Léopold Bélanger ou de Louis Gerson Richemé, Marie Frantz Joachim, Salnave Exantus, Carlos Hercule.

Il en est malheureusement de même de Néhémy Joseph qui a été accusé d’avoir favorisé l’élection de son copain Youri Latortue, artibonitien comme lui, à travers un mode de calcul inventé pour la circonstance. Il a aussi été accusé par Jonas Coffy et Ralph Théano d’avoir reçu plusieurs millions de gourdes comme pots-de-vin. L‘ancien conseiller électoral Néhémy Joseph avait menacé ses dénonciateurs de poursuites judicaires qui n’ont jamais été intentées jusqu’à présent.

Mosler Georges et Lévelt Dorcil ont participé à toutes les combines électorales depuis 10 ans à titres de conseiller juridique ou de directeur exécutif selon les analystes. Leur rôle dans les élections ayant propulsé TET KALE au pouvoir est connu de tous, sauf peut-être des Membres du CSPJ.

Léopold Bélanger, Carlos Hercule et Marie Frantz Joachim sont les artisans de la victoire de Jovenel Moïse au cours des dernières élections. Jusqu'à date ils n’ont fourni aucun rapport sur la  gestion des 55 millions de dollars américains décaissés pour réaliser des élections à deux tours alors que Jovenel Moïse n’a fait qu’un seul KOUT KLE. (Voir la plainte de l’ancien président du sénat Simon Dieuseul Desras)

A un moment où la lutte contre la corruption s’intensifie en Haïti, le camp de la corruption se renforce et entend contrôler le Conseil Electoral Permanent pendant 9 ans pour organiser des élections truquées qui doteront le pays davantage de dirigeants corrompus sur une période de 15 ans et assurer par ainsi leur pleine impunité concernant la dilapidation des fonds du Petro Caribe, la mort suspecte du Juge Jean Serge Joseph, etc.

Par ailleurs, on se demande que font Léopold Bélanger, Carlos Hercule et consorts à la tête du Conseil électoral provisoire alors qu’ils n’ont plus de mandat. Sont-ils encore en poste pour justifier les 55 millions US ou continuer d’accorder des contrats juteux à leurs proches comme le relate le Sénateur Desras dans sa plainte ?

En principe, ils devaient démissionner avant de faire le dépôt de leur candidature au CSPJ ou ailleurs, car il existe un déséquilibre entre eux et les autres candidats.

Le plus beau de cette histoire est le choix fait par ces corrompus, d’après la plainte de Desras, de déposer leur dossier au CSPJ.

Jovenel Moïse avait-il raison quand il a dit lors de son passage à Paris que le CSPJ l’a forcé de procéder à la nomination d’une cinquantaine de juges corrompus dans le système ?  Le CSPJ donnera-t-il raison au Président Jovenel Moïse en choisissant les corrompus présumés dont certains font l’objet de plainte formelle devant la justice, Léopold Bélanger, Carlos Hercule et consorts pour représenter le Pouvoir Judiciaire au Conseil Electoral Permanent ?

La réponse à ces questions est entre les mains des Membres du CSPJ Jules Cantave, Wendell Coq Thélot, Mercier Etienne, Massillon Noël Pierre, René Sylvestre, Dilia Lemaire, Liez Edouard, Ocnam Dameus et Max Elibert.

Pour lire la plainte du Sénateur Desras Simon Dieuseul voir plus bas :

Henry Lesage

desras-plainte-vs-leopold-berlanger-1

desras-plainte-vs-leopold-berlanger-2

 

LES DERNIERES NOUVELLES