Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Michel Martelly jouait mercredi dans un casino, aux Bahamas, et ira en croisière avec Gregory Mayard Paul dixit Levaillant Louis Jeunes

 

martelly-crabeMichel Martelly jouait mercredi dans un casino, aux Bahamas, selon Levaillant Louis-Jeune qui invite ses pairs à constater la « vacance présidentielle »

Ulcéré, le Député de Desdunes exhorte les présidents des deux Chambres à convoquer en urgence une séance en assemblée nationale afin d’enclencher la procédure de destitution du Président-chanteur qui aurait abandonné son pays au milieu du gué pour se la couler douce à l’étranger, en prenant notamment part à une croisière pour l’anniversaire de son conseiller et ami, Grégory Mayard Paul

L’ancien président de la Chambre basse, Levaillant Louis-Jeune, a appelé mercredi les deux Chambres du Parlement à se réunir d’urgence afin de statuer en assemblée nationale sur la « vacance présidentielle » provoquée selon lui par Michel Martelly alors que le chef de l’Etat a, ces derniers jours, laissé un pays au bord de la crise pour un séjour de deux semaines à l’étranger.

Considéré depuis quelque temps comme l’un des tenants de l’opposition radicale au régime Tèt Kale (crâne rasé), le représentant de la circonscription de Desdunes (Artibonite, nord) s’est adressé aux présidents du Sénat, Simon Dieuseul Desras, et de la Chambre des Députés, Jean Tholbert Alexis, pour dénoncer l’irresponsabilité du Président haïtien qui serait en train de se payer du bon temps dans les Caraïbes.

L’ancien chanteur de Compas surnommé « Sweet Micky » aurait ainsi passé sa journée de mercredi à jouer au casino dans l’archipel des Bahamas, a révélé le Député Louis-Jeune qui dit tenir cette information de sources crédibles. Le voyage de plaisance du chef de l’Etat devrait se poursuivre par une croisière en compagnie de Me Grégory Mayard Paul dans le but de célébrer, comme il se doit, l’anniversaire de naisance de son conseiller juridique et bras droit.

Un comportement aussi indigne montre à quel point M. Martelly n’a « aucun respect pour le peuple haïtien et les institutions du pays », s’est indigné le parlementaire qui, à maintes reprises, a souhaité que la procédure de destitution du Président soit lancée.

Par ailleurs, Levaillant Louis-Jeune inscrit la fraîche nomination à la tête du parquet de la capitale de Francisco René dans le cadre de la campagne de répression orchestrée, dit-il, contre ceux qui dénoncent la corruption et la gabegie administrative prévalant au sein de l’équipe Martelly/Lamothe.

Parti incognito de Port-au-Prince -apparemment pour de belles vacances- le dirigeant haïtien est attendu ce week-end au Suriname où il doit asssiter à la clôture de la 11e édition du festival culturel des Caraïbes CARIFESTA.

Source: Radio Kiskeya

A Lire Aussi: