Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer09202017

Last update07:31:59 PM

Actualités

Le verdict est tombé - 18 et 19 années de travaux forcés pour Clifford Brandt et ses complices

Clifford Brandt au tribunalClifford Brandt

P-au-P Haiti, Mardi 13 Sept 2016 (Tout Haiti) --- La saga du plus célèbre chef kidnappeur de l’histoire nationale Clifford Brand s’est terminée avec un verdict exemplaire du juge Joseph Jeudilien Fanfan qui n’a pas mordu à l’hameçon de la stratégie des avocats, de l’ancien vendeur de voitures, qui présentaient leur client comme un malade mentale qui méritait plutôt de se faire traiter dans un centre spécialisé au lieu d’être condamné à une lourde peine de prison.

Juge Joseph Jeudilien Fanfan brandtJuge Joseph Jeudilien Fanfan Le juge a donc condamné au nom de la république Clifford Brand et Ricot Pierval à une peine de 18 ans de travaux forcés et un autre complice Carlo Bendel Saint-Fort à 19 ans de réclusion. D’un autre côté, les accusés Sawadyenne Jean, Carline Richema et Evens Larrieux ont été renvoyés hors des liens de la détention pour absence de preuve de leur participation présumée dans les activités de kidnapping de Clifford Brandt et de ses complices maintenant officiellement des criminels condamnés.

Nous rappelons que Clifford Brandt et ses complices ont été jugés sous l'accusation d'avoir enlevé le 16 Octobre 2012 Nicolas et Coralie Moscoso fils et fille d'un important homme d'affaire de la place qui a avait, d'après des informations en circulation à l'époque, reçu l'aide d'une certaine ambassade pour forcer le pouvoir Martelly à livrer Clifford Brand qui était d'après certaines sources un protégé du régime des bandits légaux.

En dépit des lacunes dans l’ensemble du processus ayant abouti à la condamnation de Clifford Brandt nous devons applaudir le courage du Juge Fanfan car c’est l’un des rares cas ou l’un des membres de l’Elite et surtout mulâtre a été condamné par la justice criminelle haïtienne. Ceci est quand même un pas petit soit-il dans la quête contre l’impunité dans ce pays pourri jusqu’à l’os a déclaré une victime du phénomène de kidnapping qui a voulu conservé l’anonymat.

Aux dernieres nouvelles, le condamné Clifford Brandt promet de faire appel du verdict en ne disant qu'aucune preuve convaincante n'a été présentée au tribunal.

NSJ