Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

Voila sera fermée à partir du 15 Octobre a annoncé la Digicel qui contrôle plus de 90% du marché de la téléphonie cellulaire en Haiti.

digicel-haiti-local

La nouvelle tant attendue est finalement confirmée, La Digicel a décidé de mettre fin aux opérations de Voila, sa rivale, qu'elle a acheté 6 mois plutôt.

Lire la suite...

Haiti-économie: Le gouvernement va importer 300.000 sacs de riz

riz-importationLe Premier ministre haïtien Laurent Lamothe a annoncé vendredi lors d'un déplacement à La Saline que le gouvernement va importer 300.000 sacs de riz afin de faire chuter le prix du produit sur le marché, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Le Conatel a demandé à la Natcom de revoir ses offres à la hausse au détriment des consommateurs haïtiens

conatel

Le Conatel a demandé à la Natcom de revoir ses offres

Entrée sur le marché haïtien à la fin de l'année 2010, la compagnie de téléphonie mobile Natcom y occupe déjà une place grâce à des offres très avantageuses à une clientèle, dont la grande majorité est composée de petites bourses. Mais la compagnie, qui vient de fêter son premier anniversaire dimanche dernier, commence à revoir ses offres...

Lire la suite...

Le salaire minimum passe à 200 gourdes dans la sous-traitance, le 1er octobre

 sous-traitance

Trois ans après le vote du salaire minimum journalier à 200 gourdes par le Parlement, les ouvriers de la sous-traitance vont enfin jouir de cette loi, qui doit entrer en vigueur à partir du 1er octobre 2012 pour leur secteur. Cette décision a été prise ce jeudi à la suite d'une rencontre entre la ministre des Affaires sociales et du Travail, Josépha Gauthier, avec des représentants du secteur syndical et des représentants du secteur patronal engagés dans la sous-traitance.

Lire la suite...

Quel accord commercial entre Haïti et la République Dominicaine ?

nesmy-manigat-pupitreNesmy ManigatTexte original publié dans le journal dominicain Hoy, en réponse à un article du diplomate dominicain Federico Cuello Camilo

Par Nesmy Manigat: --- Personne ne saurait contredire l'économiste et diplomate dominicain Federico Cuello Camilo suggérant récemment qu'Haïti doit augmenter ses exportations agricoles. L'économiste qui réagissait à la proposition du président Danilo Medina d'un accord de libre-échange avec Haïti a mis l'emphase sur les difficultés actuelles de l'agriculture haïtienne et suggéré des pistes d'avenir intéressantes pour un développement harmonieux au niveau de l'ile. Il ne fait pas de doute que les petites économies de la Caraïbe ne sauraient se passer des marchés extérieurs qui constituent un levier important pour accélérer la croissance de l'économie réelle. Qu'il s'agisse de la création d'emplois, en passant par la génération de devises, les exportations poussent les économies en voie de développement ou émergentes à élever leur niveau de compétitivité par l'innovation et l'application de standards de qualité. Ainsi, plus que jamais Haïti, a besoin de se connecter au commerce international pour suppléer à la faiblesse de sa demande intérieure effective.

Lire la suite...

Haiti-Observateur : Affaire Haitel / Laurent Lamothe : Le doute s’installe entre le président et son premier ministre

lamothe-1

Par Léo Joseph

Dans l'affaire « État haïtien contre la Haitel », le président et son Premier ministre ne sont plus logés à la même enseigne. L'étaient-ils, pour commencer ? On ne peut encore trouver la réponse à cette question, car les deux hommes sont arrivés au pouvoir avec des projets bien différents exigeant des stratégies inégales.

Lire la suite...

L'urgence d'une réforme fiscale en Haïti

minister-financePar Joseph Harold PIERRE

Les points de vue sur la publication de la liste d'un groupe de contribuables de la part de la DGI, sont divergents. Beaucoup y voient des règlements de compte ou des représailles; d'autres ont applaudi la décision, puisqu'elle s'inscrirait dans la politique de rigueur du gouvernement comme une démarche de nature à faire respecter la loi dans le pays. Pour moi, cette situation est avant tout symptomatique de ce que j'appellerais une crise de recettes chronique en Haïti et dont la solution passe nécessairement par une réforme fiscale. Dans les lignes qui suivent, je présenterai (a) un diagnostic de la crise des recettes fiscales, (b) les aspects fondamentaux de toute réforme fiscale réussie et (c) des recommandations au gouvernement haïtien en vue de pallier à moyen terme les effets déstabilisateurs de cette crise.

Lire la suite...