Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Dim08182019

Last update12:57:33 AM

Actualités

Laurent Lamothe rattrapé et battu par la démocratie

laurent-lamothe-parlement-PRI

C'est dans un concert infernal de Klaxons, trompettes que l'actuel premier ministre Laurent Lamothe avait tenté en vain de présenter son bilan lors de l'ouverture de l'année parlementaire le deuxième lundi du mois de Janvier.

Mettant leurs menaces à exécution les députés du PRI parlementaire pour le renouveau Institutionnel ont atteint leur objectif en humiliant le premier ministre Laurent Lamothe devant la nation, le corps diplomatique, les représentants de institutions internationales et le monde entier.

Le conflit entre ce groupe de députés minoritaire et la primature est intervenu à la suite des accusations suivant lesquelles Laurent Lamothe aurait favorisé les députés proches du régime tete kale au détriment des députés de l'opposition. En effet, seul les députés qui appuient le pouvoir ont reçu les 10, 000,000 de gourdes inscrit dans le budget national et qui devrait être débloqué pour des projets de développement dans chaque commune.

Malgré les manœuvres de corruption et malgré la présence en force des députés du groupe majoritaire PSP appelé également Parlementaire sous payroll par la malice populaire, Laurent Lamothe n'a pas pu empêcher cette défaite historique dans l'histoire parlementaire haïtien et de histoire de l'existence de la fonction de Premier Ministre.

Nous devons signaler que ceci est le résultat de la pratique anti démocratique du régime Martelly Lamothe qui se croit tout permis en violant les principes les plus élémentaires de la démocratie. D'une part, Martelly avait ordonné l'arrestation d'un député en fonction et Laurent Lamothe de son côté a choisi d'ignorer plus de 3 convocations et invitation du parlement. D'après la constitution de 1987 originale et amendée le premier ministre détient sa légitimité et son pouvoir du parlement qui peut à tout moment le renvoyer si les parlementaires arrivent à dégager une majorité confortable

Cet incident au parlement constitue également un avertissement pour Michel Martelly car Laurent Lamothe a été rattrapé et battu par la démocratie en ignorant ce principe de base :

La démocratie est fondamentalement la défense des minorités.

Laurent Lamothe doit donc tirer les conséquences de cet acte hautement politique et symbolique

Tout Haiti,

 A Lire Aussi: