Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Lun10152018

Last update06:58:14 PM

Economie

L’économie politique, la science de la domination !

L’économie politique, la science de la domination !

Il existe un petit secret au sujet de l’économie. Les grands économistes n’étaient pas... des économistes !

Adam Smith et Marx étaient philosophes, Keynes, diplômé en mathématiques et haut fonctionnaire, Friedrich August von Hayek et Joseph Schumpeter, docteurs en droit, David Ricardo, agent de change et, cerise sur le gâteau, Frédéric Bastiat avait quitté l’école à 17 ans. Nous avons ainsi la démonstration que la science économique n’a connu de révolutions que par ceux qui apportaient un regard extérieur.

Lire la suite...

L'Etat trop lent pour mener sa politique de croissance

La lenteur des investissements publics entrave les perspectives de redressement économique pour cette année. A moins de 4 mois de la fin de l'exercice fiscal, seuls 17 % des investissements de l'Etat sont réalisés dans le cadre de l'exécution du budget national. (1) Ce retard dans la mise en oeuvre des programmes et projets de développement met à mal les objectifs de croissance du gouvernement. Avec autant de retard dans les investissements publics, les prévisions de 7,8% de taux de croissance, qui annonçaient Haïti comme l'une des économies les plus dynamiques de la région pour l'année (2), ne tiennent plus la route.

Lire la suite...

Haïti-Ressources minières : A qui profiteront les milliards du sous-sol haïtien ? (I)

Mining Road Building bDans le cadre du partenariat médiatique « Ayiti Je Kale »*, dont fait partie AlterPresse

1er de 4 articles

P-au-P, 5 juin 2012 [AlterPresse] --- Haïti connait une ruée vers l’or.

Or, les reportages dans certains médias haïtiens ou étrangers, ainsi que certaines déclarations d’entreprises minières et de politiciens haïtiens ont induit le public en erreur, révèle une nouvelle enquête d’Ayiti Kale Je (Akj).

La ruée vers l’or, qui se dessine peu à peu depuis quelques années en Haïti, promet de rapporter des bénéfices de quelque 20 milliards de dollars américains (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui).

Mais, où cet argent ira-t-il ? À qui profitera-t-il ? Et à quel coût ?

Lire la suite...

Ressources minières : Que recèlent les collines d’Haïti ? (II)

colline-haiti-minesP-au-P, 06 juin 2012 [AlterPresse] --- Pourquoi Newmont, Eurasian et d’autres entreprises minières ont-elles attendu des années pour obtenir la signature d’une convention, pour ensuite violer la loi haïtienne avec le protocole d’entente ?

Si les calculs des géologues disent vrai, les montagnes au Nord d’Haïti contiennent des centaines de millions d’onces d’or. Puisqu’une once d’or est actuellement négociée à 1,000.00 dollars américains (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui) , une estimation chiffre la cagnotte à 20 milliards.

Lire la suite...

Les mines d’Haïti, « ouvertes aux affaires » ? (IV)

hatiti-pepite-orP-au-P, 08 juin 2012 [AlterPresse] --- Les compagnies minières semblent savoir que le temps est venu de s’installer en Haïti : les redevances du pays sont très basses, les casques bleus sont postés partout dans le pays, on construit dans le Nord une immense zone de libre-échange et un nouveau port en eaux profondes, et tous les signes indiquent que le nouveau gouvernement va adopter des lois favorables au commerce.

Il n’est pas surprenant que Dan Hachey, le Pdg de Majescor, applaudissant l’élection, à la présidence en 2011, de Joseph Michel Martelly, disait : « Martelly a déclaré que (Haïti) est ouverte pour les affaires. Nous avons vu beaucoup de changement depuis son accession à la présidence ».

Lire la suite...

Ressources minières : Haïti, classée dernière dans la « course aux royalties » (III)

P-au-P, 07 juin 2012 [AlterPresse] --- Combien d’argent rentrera, et quand ?

mines bauxiteDes articles récents ont cité toutes sortes de chiffres prometteurs, mais, omettant les petits caractères dans les conventions existantes, ils ne mentionnent même pas la convention en instance.

Aussi, quelle que soit la qualité de la convention, à part les mises de fonds initiales, une mine ne commencerait-elle probablement pas à rapporter de revenus – taxes et royalties – avant cinq ou même dix ans.

Car, c’est le temps nécessaire pour construire une mine à ciel ouvert, étant donné qu’il est permis aux compagnies d’amortir d’abord leur équipement, remettant, à plus tard, le « passage du rouge au noir ».

Lire la suite...

Plaidoyer en faveur d'une nouvelle orientation de l'industrie textile

haitian-textile-industryVoilà un livre qui va susciter l'intérêt des lecteurs. Technique il est vrai, mais à la portée de tous. Par son argumentation serrée et par le souci de poser les enjeux du secteur de la sous-traitance. Quels avantages tirons-nous des choix effectués ? L'auteur est très critique et se montre constructif

Faire l'économie de l'histoire industrielle.

Tout est aéré chez Jean Poincy. Avec les intertitres, le lecteur se fraye aisément un chemin dans la découverte de sa recherche sur l'industrialisation en Haïti. Il y manque seulement l'histoire de l'industrie locale, puisque, même embryonnaire, cela a existé. Je considère que le chercheur Jean Poincy mentionne les orientations prises à partir des années 1950. «Les années 60 sont marquées par une politique de l'industrialisation axée sur la substitution à l'importation (SI)», mentionne-t-il. C'est bien, mais ce n'est qu'une mention. Alors qu'il est approprié en histoire de

Lire la suite...