Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Ouragan Matthew: « Pour qui sonne le glas ? »

Eglise de Chardonnières dgrouzier touthaitiEglise de Chardonnières

Ouragan Matthew :
« Pour qui sonne le glas ? »
(Titre du roman d'Ernest Hemingway) 

Par Robert Lodimus  ---  Six années après le séisme meurtrier du 12 janvier 2010, la République d’Haïti est replongée dans une autre grande tragédie. Pour ce pays qui dégringole depuis sa fondation, l’espoir qu’il se relève pour se mettre enfin à marcher sur ses deux pieds s’amincit. L’ouragan Matthew - sans exagération – lui a asséné peut-être le coup de grâce. La population paysanne, déjà au bord du précipice, ne peut même plus se vouer aux saints des églises catholiques romaines pour se consoler.

Lire la suite...

Dieudonné Lherisson: nèg van an! du PHTK

dieudonne lherisson phtk neg vann 1

Deux jours avant la clôture de la campagne électorale pour le premier tour des élections, le peuple haïtien ne donne aucun signe plausible qu’il va sortir en masse pour voter. Certains candidats en mal de paraitre ou en panne de discours sérieux servent de leur imagination pour amadouer le peuple. C’est le cas de Dieudonné Lherisson, professeur de chimie de son état et ancien directeur d’école qui a déclaré dans une rencontre à Marigot que sous le règne de Martelly le pays était épargné des catastrophes naturelles par le fait que Martelly avait acheté un appareil lui permettant de bloquer le vent et d’empêcher que les cyclones détruisent les plantations. Si cela fait l’objet d’une blague, certaines personnes sont littéralement choquées. L’on veut bien demander à ce candidat à la députation, qui a inventé la machine à arrêter le vent. Peut-être bien que son intelligence nous dépasse tous. Ce cas nous montre bien la déchéance de nos politiciens et les subterfuges qu’utilisent les candidats pour amadouer le peuple qui est quasiment analphabète et bête. Nous sommes passés de Nèg bannann lan à Nèg dechoukaj lan pour arriver à Nèg van an. Comment sommes-nous arrivés là ?

Lire la suite...

Les Américains ont élu un Sweet Micky à la Maison Blanche, Est-ce que cela dérange?

caricature - trump sweet Micky

Comme je l’avais annoncé hier, après la journée électorale du 8 Novembre, un président serait élu et le pays allait reprendre son cours dans le train-train quotidien. La victoire de Donald Trump est une démonstration de force de la suprématie blanche aux Etats-Unis. Donald Trump est un personnage atypique qui ne devrait pas représenter le parti républicain si l’on tenait compte des convenances sociales et des règles de la bienséance. Malheureusement, il a pu faire son entrée dans l’arène politique comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il a tout bousillé pour remporter les présidentielles américaines et devenir le 45eme président américain. Les supporteurs d’Hillary Clinton ont beau pleurer hier soir face à la défaite de leur candidate. Ils apprendront à connaitre la douleur des autres.

Lire la suite...

Lettre ouverte au Dr Jean Bertrand Aristide

Arisitide Dr Maryse Narcisse campagne 2016

Seton Hall University, N. Jersey, le 27 Octobre 2016

Dr Jean-Bertrand ARISTIDE
Ex-Président constitutionnel D'Haïti

En sa Résidence, Tabarre

Cher Compatriote,


Vous êtes l'un des échaudés de nos plus récentes turbulences politiques déloyales et chroniques. Votre leadership en a été l'un des plus combattus. Certainement, il a été très débattu, battu à demi, mais jusqu'ici n'est pas abattu. Autrement dit, votre mission peut être à son heure crépusculaire, mais elle influe encore sur l'angélus.

Lire la suite...

Contre un certain nationalisme de type réactionnaire à l’égard de l’aide dominicaine à Haïti

privert banki moon 2

New York, 16 Octobre 2016 --- Jocelerme Privert a exprimé son mécontentement, mais sa réponse était excessive et ne parait pas être digne d’un président de la république. Ce n’est pas à Privert de justifier la présence des soldats dominicains en évoquant la présence de soldats d’autres nations. Un citoyen lambda peut le faire, mais pas un président d’une « république libre et autonome ». Il y a une nuance.  Évidemment, c’est très hypocrite quand certains critiques décident de fermer les yeux sur la présence des soldats américains, français et autres pour jeter leurs dévolus sur les contingents dominicains.

Lire la suite...

(1986-2016), trente ans de vide : Une défaite de la pensée !

trou noir 2Trou noir

C’est toujours la même eau qui coule, c’est toujours le raisin qui saoule, la même chanson qui fait danser la foule » Michel Sardou

Par Yves Lafortune * --- En lisant le titre de ce texte, on irait très vite penser soit à celui de Roger GAILLARD se rapportant à la déroute de l’Intelligence ou à celui d’Alain FINKIELKRAUT traitant de la défaite de la pensée. Il ne s’agit pourtant ni de GAILLARD ni de FINKIELKRAUT, il se veut être un constat sur trente ans, soit de 1986 à 2016… 1986, j’avais quinze ans et j’étais au début d’une adolescence où par delà les effervescences de ce temps, je pouvais rêver de beaucoup de choses, si ce n’est d’une belle Haïti mais tout de même d’un pays oú la lutte ne serait pas seulement pour la survie … Nous avons souhaité nous battre pour la vie mais faute de mieux ou de boussole, nos frères et sœurs haïtiens courent après la survie car aujourd’hui, la vie se vit si difficilement ici.

Lire la suite...