Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Michel Martelly Rejeté Partout dans la diaspora

manifestation-anti-martelly-meli-melo-500

Misogynie, machisme, cleptomanie, grivoiserie, indécence et impudeur sont les expressions dénonciatrices et accusatrices qui donnent raison aux communautés haïtiennes de l’étranger pour contester la présence du leader du Parti-Haitien-Tet-Kale (PHTK), Michel Martelly, en Amérique du Nord. Les haïtiens de Mont Real ont initié cet acte socio-patriotique, le vendredi 22 mars 2019, en chassant de leur ville, l’ancien « président de la honte » qui n’a jamais cessé de souiller la présidence haïtienne, même après la fin de son quinquennat. Les résidents de New Jersey, de la ville de Union, ont suivi l’héroïsme des montréalais, ce vendredi 14 juin 2019, jour de la fête des pères, en annulant un bal nauséabond planifié, pour le lendemain, dans l’auditorium de l’église St Demetrios. Puis, le nauséeux Martelly s’est fait humilier à New York, par des contestataires en colère, à sa sortie d’un restaurant. Des verbes outrageux comme « voleurs », « sans honte », « Petrovoleur » et autres sont écoutés dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Lire la suite...

La Calamité Rose: Ayiti-Exit - la nécessité d’arrêter la Caravane du Faire Semblant (3 de 9)

jovenel-caravanne

Par Alin Louis Hall --- Comme le journaliste Frantz Duval l’a si bien démontré dans son éditorial du 26 avril 2017, le président haïtien est un personnage qui n’excelle à rien que nous persistons à appeler « excellence ». Parlant de ce « bon père de famine », il écrit : « Deux présidents, deux gouvernements plus tard, les mesures nécessaires pour relancer la normalité dans les zones affectées tardent encore. Il a fallu les pluies de la fin de la semaine écoulée pour que tout le monde se rende compte combien le Sud demeure fragile et dépourvu de ressources pour faire face à la plus petite inondation[1]. » En réalité, le moule de Sténio Vincent continue à reproduire en série ces « volontaires de la servitude nihiliste » (VSN) sans réponses concrètes aux problèmes qui taraudent la société haïtienne. Nos mauvaises pratiques de « faire semblant » reflètent l’absence d’esprit critique et d’éducation dans laquelle la société haïtienne s’est enfermée. De ce fait, l’égocentrisme triomphe avec tout ce que cela comporte de blocage et de fausseté. En clair, le « faire semblant » est la manifestation la plus évidente de l’ignorance régnante et du refus de savoir de la société haïtienne.

Lire la suite...

Quand un « docteur » se trompe de cible et défend l’indéfendable : Réponse de Sonceau Gamaël à Ford Figaro sur sa lettre adressée au Député Jerry Tardieu

Sonceau Gamael touthaiti

Monsieur Figaro,

Je ne vous connais pas. Mais j’ai eu envie de vous répondre en lisant une lettre que vous avez adressé au Député Jerry Tardieu « en réponse » à sa courageuse prise de position contre les dérives du pouvoir PHTK et ses propositions réalistes de sortie de crise. S’il existe toujours des gens comme vous pour défendre l’indéfendable, il doit exister des gens comme moi pour les dénoncer.

Lire la suite...

La Calamité Rose: Ayiti-Exit - la nécessité d’arrêter la Caravane du Faire Semblant (2 de 9)

caricature-jomo-six-minutes-silence

Par Alin Louis Hall --- En levée de rideau, les orientations stratégiques de la carnavalisation avaient poussé les « tèt kalé » à déclarer Haïti « open for business ». Bien entendu, les imbéciles heureux peinent à se rendre à l’évidence qu’il s’agissait plutôt d’une vaste opération de faire semblant. Le pays était ouvert en réalité à tout sauf au gros bon sens et à la raison. Confortablement lotie sur les Fonds Petrocaribe, la « soulouquerie » rose utilisa le social comme un des paravents pour méticuleusement organiser le pillage systématique du trésor public. Le faire semblant pousse les Haïtiens à faire appel à la commisération. Aussi, la masturbation philanthropique devient-elle le parfait stratagème pour s’enrichir. En stratifiant des couches superposées de ramifications nationales et internationales, la malice rose a pu réussir des crimes financiers collectifs parfaits. Dans ce monde à l’envers, le faire semblant incite les Haïtiens à croire qu’on peut tirer l’économique avec le social, la distribution de kits alimentaires et de kits scolaires. Ce courant de pensée a également fait école en diaspora où chaque expatrié ne jure que par la création de sa propre fondation caritative. Implicitement, nous proposons un débat puisqu’il est temps, c’est notre point de vue, de faire le bilan de ces incitations directes au statu quo. 

Lire la suite...

Au festin de Gary Bodeau, le Lapin est servi comme plat de résistance

garry-bodeau-kraze-petrocaribe-cours-des-comptes 600

« Le peuple Haïtien : trahi par les siens au Parlement, désabusé par son "Elite", floué dans sa sincérité et la confiance qu'il a naïvement investi dans ses (faux) dirigeants, écrasé par des gouvernements corrompus, finira par se métamorphoser et adopter des attitudes belliqueuses. » (Dr Eddy N. Labossiere.)

«L'Apocalypse des Bandits Légaux»

Et, le Président n'a rien compris des douleurs de la mauvaise gouvernance. Il persiste encore avec ce remaniement ministériel. Près de la moitié du gouvernement est reconduit. Quelle idiotie ! Sous la gorge de l'Etat, les mains arrogantes des Sénateurs, des Députés, des Hommes d'affaires et surtout des mains sales et criminelles d'anciens dirigeants politiques. Le gouvernement est partagé en détail avec ces gens sans scrupule. Ils sont tellement indifférents des misères qui s'abattent sur le pays ! Pour eux, c'est la politique de :"Kenbe ti sa ki nan menm lan pou rès 5 an". D'un ministère à une direction générale, ces gens font du gouvernement un cercle de voleurs autour d'une table en train de discuter ou de partager un butin. Quel est ce pays qui connaîtra la grandeur, le progrès et la stabilité avec ces "Piyajè", ces criminels complices de l'Etat ? Quelle est cette nation qui connaîtra la paix, le bonheur avec ces bandits de grand chemin qui opèrent à visière levée au plus haut niveau de l'Etat (Exécutif, Législatif et Judiciaire) ? Du vol, de l'assassinat à la dilapidation des caisses publiques, ces énergumènes agissent sans aucune crainte.

Lire la suite...

Médias en ligne et les réseaux sociaux: contrebalance de la presse traditionnelle

presse-en-ligne-mafieux-des-chasseurs-de-primes

 La presse n’est pas intouchable

« Depuis 2005, les réseaux sociaux gagnent du terrain. Au fil de ces années, ces outils de communication qui n’avaient pas été pris en compte par les médias au départ ont réussi à trouver leur place à la télévision, à la radio. Désormais considérés comme de vrais outils de communication, on a vu apparaître de vrais spécialistes des réseaux sociaux comme les community manager, ou les social média manager...  Toutefois, cette omniprésence des réseaux sociaux suscitent une vraie réflexion sur l’avenir des journalistes ! Si ces outils ont bel et bien entraîné des changements dans la profession de ces derniers, l’essence de ces professionnels des médias prend ses racines dans l’analyse et le décryptage de l’information. Ce dernier a pour mission de donner des pistes de réflexion à l’opinion publique. En clair, il a pour mission d’éclairer les zones d’ombres. A l’heure actuelle, on parle plus d’adaptation de ces derniers par rapport aux réseaux. Une chose est claire, les réseaux ont bouleversé les médias et ces derniers sont dans l’obligation de combiner avec ces outils de communication. Surtout quand on sait, que les réseaux sociaux envisagent encore plus de rapprochement avec le monde des médias. »

Lire la suite...