Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam07212018

Last update11:38:22 PM

Actualités

Trêve politique de Noel à la Martelly : Le prisonnier politique qui a dénoncé Sophia Martelly est retourné à la Prison pour y passer la fête

enol-florestalEnol Florestal renvoyé en taule après avoir été auditionné: son avocat dénonce l'arbitraire et la machination politique, en raison des prises de position de son client

Port-au-Prince, le 23 décembre 2013 – (AHP) - Le militant politique Enol Florestal incarceré depuis le 17 août dernier pour son implication présumée dans l'assassinat d'un etudiant abattu par des pliciers en octobre 2010 a été retourne au Penitencier national après plus de 3 heures d'audition au cabinet du juge Lamarre Bélizaire.

Il devrait bientôt confronté à des témoins notamment des proches du défunt, selon ce qu'a rapporté son avocat Me Samuel Madistin.

Une attitude que déplore l'avocat, rappelant qu'au moment où Franzy Duverseau a été tué, son client était hospitalisé et n'aurait pu être en même temps sur les lieux. De plus, Franzy Duverseau a été tué par des policiers qui étaient venus l'appréhender et qui avaient brandi la légitime defense, a poursuivi Me Madistin.

Pour lui, le juge Bélizaire ne maitrise pas le dossier et serait de préférence soumis à des pressions de la primature et de la présidence. Il dit toutefois attendre son ordonnance et reste confiant que son client sera bientôt relaxé.

Enol Florestal est ce citoyen qui a endossé la plainte contre deux membres de la famille presidentielle, Sophia et Olivier Martelly, pour corruption présumée et usurpation de titres.

Me Madistin a également dénoncé le maivais état physique d'Enol Florestal dont les bras sont enflées.Il a également rappelé que son client avait été l'objet de mauvais traitements au moment de son arrestation.

Un groupe de mlitants venus apporter leur soutien à M. Florestal , ont denoncé le comportement des agents de l'APENA qu'ils ont chahutés pour avoir bousculé le militant après son audition.

Les mêmes agents en sont également arrivés à bouscler les militants qui les ont qualifiés de lâches, les appelant à déposer leurs armes pour venir les affronter à mains nues.

Rosny Timothée porte-parole de l'organisation Foparc dont Enol Florestal est membre estime que la justice est en train de se fourvoyer dans ce dossier

Le militant annonce du coup la poursuite de la mobilisation pour contraindre, a-t-il dit, les autorités actuelles à plier bagage.

Source: AHP

 A Lire Aussi: